Premières Lignes

Premières lignes #126

Premières lignes est un rendez-vous initié par Ma lecturothèque. Le principe est simple, tous les dimanches, je vais vous citez les premières lignes d’un ouvrage. J’aime beaucoup le principe de donner les premières lignes d’un roman pour se donner une idée du roman qu’on va lire. Rdv dont j’ai pris connaissance sur le blog La couleur des mots.

Aujourd’hui découvrez les premières lignes des romans suivant :

Tout en nuances #3 – Aaron & Ambre d’Erika Boyer.

La dernière muse de Elle Catt.

Fou de son métier, Aaron n’envisage pas de quitter l’armée dont il a tellement besoin. Il le sait, s’il se range, ses cauchemars le dévoreront et les masques qu’il revêt chaque matin ne suffiront plus à le protéger.

Ces faux visages, Ambre voit clairement au travers, elle qui lui ressemble tant, à l’exception près, qu’elle a décidé de vivre autrement, de faire d’autres choix, au détriment de ceux du militaire…

Comment Aaron vivra-t-il la découverte du secret qu’Ambre lui a caché pendant si longtemps ? Et qu’adviendra-t-il de ces deux êtres ravagés qui ne savent pas comment s’aimer ?

– Inspirés des plus grandes divinités gréco-romaines, les personnages de la saga Tout en nuances vous emmèneront dans un univers où la diversité est le maître-mot. –

Trigger warning (attention, spoilers potentiels) : #parentalite #armee #stressposttraumatique #education #isolement

Premières lignes

— Comment ça, inapte ?
Aaron regardait le médecin avec sérieux, mais surtout, avec une pointe d’agacement. Il avait très bien compris ce que ce dernier venait de lui dire, c’était juste qu’il n’était pas d’accord avec ses propos et qu’il soit plus qualifié que lui pour déterminer ce genre de choses n’avait aucune sorte d’importance.
— Pour le moment, vous n’êtes pas autorisé à reprendre le travail, vous ne pouvez pas bouger votre bras gauche.
— C’est des conneries, je peux très bien…
Il gémit et grimaça lorsqu’il essaya de bouger ledit bras et sa colère grandit en même temps que sa douleur.
— Soyez raisonnable.
— Raisonnable ? Raisonnable pour qui ? Je ne vais pas rester à me tourner les pouces chez moi alors qu’on a besoin de moi ailleurs !

Pour fuir son passé douloureux, Kataline quitte les Etats-Unis et vient s’exiler en France, chez Jess, une tante qu’elle connaît à peine. Dessinatrice de talent, elle lui vient en renfort dans son salon de tatouage, où elle dessine les croquis pour les clients entre deux cours à l’université. Loin de ses démons, la jeune femme retrouve peu à peu une vie normale.Du moins, c’était le cas jusqu’à ce qu’elle rencontre Maxime et plonge dans son univers. Un univers sombre et dangereux, où Rip, leader du groupe The Cursed et street-fighter impitoyable, semble régner en maître.Rapidement, des démons bien plus féroces que ceux de son passé viendront hanter Kat, et la menace qui plane sur elle pourrait bien lui coûter la vie.Rip pourra-t-il la sauver ? Ou signera-t-il sa destruction une bonne fois pour toutes ?

Premières lignes

Lorsque j’ouvre la fenêtre, une sensation de liberté m’envahit. J’en ai des picotements partout sur le corps. Je laisse un instant la fraîcheur de la nuit me caresser le visage. Putain, que ça fait du bien !

Avec un mélange d’excitation et de crainte, j’enjambe la fenêtre de ma chambre et me retrouve sur l’immense toit plat de la maison de mes parents. Merde, je n’ai jamais fait ça de ma vie !

Si ma mère savait… Elle qui ne m’a jamais autorisée à sortir et encore moins après 22 heures, elle ferait une attaque si elle me voyait là.

About Author

MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *