Fantastique/Fantasy

La Fille qui pouvait voler » Victoria Forester

Editeur : Lumen

Livre : ICI

Fermez les yeux et envolez-vous main dans la main avec Piper McNimbus !

Piper McNimbus sait voler. Comme ça, le plus naturellement du monde, les doigts dans le nez. Tonneaux, vrilles et loopings, elle sait tout faire. Terrifiés de voir la nouvelle se répandre, ses parents dissimulent ses talents aux yeux du monde… jusqu’au moment où elle se trahit devant la ville entière. Du jour au lendemain, elle se retrouve dans une école top-secrète de haute sécurité, réservée aux enfants dotés de capacités hors du commun.

Là, elle fait la rencontre de camarades aux pouvoirs incroyables : Conrad, un génie en puissance qui sait tout sur tout, Smitty, qui voit à travers n’importe quelle matière, Violette, capable de rapetisser à volonté… Mais même parmi ces gamins extraordinaires, Piper sort du lot… Et elle ne va pas tarder à devoir en payer le prix.

Manipulations et conspiration gouvernementale, évasion de haut vol et personnages terriblement attachants, une série jeunesse à la fois pleine de fraîcheur et de suspense, entre Prison Break et X-Men.

 

⭐⭐⭐⭐⭐

Ce roman fantastique est définitivement pour un public assez jeune. J’ai franchement aimé ma lecture, mais dès le début on ressent assez bien le public visé. Cela ne m’a absolument pas gênée, et je dirais même que grâce à cela, je l’ai lu à une vitesse folle.  J’ai adoré cet univers qui me faisait un peu penser à celui des X-Men que j’ai toujours aimé.

Et puis, il n’y a pas que le récit ou les rebondissements, il y a surtout les messages que véhicule l’auteure. Des valeurs comme l’amitié, l’acceptation de soi, accepter la différence des autres, la tolérance, prendre confiance en soi. Des valeurs qu’il est toujours utile de retrouver dans des livres dont le public ciblé à la base est un public jeune, cela ne fait pas de tort de mettre en avant ces valeurs quand dans notre société tout part en vrille. Mais cela ne fait pas de tort non plus si ce sont des adultes qui lisent ce livre, peut-être que retrouver ces valeurs dans un livre « jeunesse » les fera se dire que dans notre monde actuel, il est plus utile de s’aider que de se tirer dans les pattes. En tout cas, je l’espère !

Si nous n’avons pas que des moments très joyeux au sein du récit, j’ai néanmoins trouvé que dans l’ensemble c’était une lecture qui est pleine de peps, elle est pétillante sans en faire trop. Les passages un peu plus sérieux et durs en sont malgré tout un peu allégé et cela les rend moins difficiles. Je ne sais pas si c’est très clair ce que je raconte !!! Pourtant dans mon esprit, c’est assez clair !

Le seul point qui m’attriste un peu, c’est que finalement on en apprend trop peu sur les autres enfants qui, comme Piper, ont des pouvoirs. Je les ai trouvé un peu trop définis par leurs pouvoirs et non pas au niveau de qui ils sont vraiment. J’aurais aimé que cette partie soit un peu plus développée, mais là c’est mon esprit adulte qui parle, je pense que cela plaira plus à un public jeune d’avoir moins de descriptions justement.  Mais malgré tout, je ne le compte pas comme un point négatif car c’est un livre pour la jeunesse à la base, je le regarde donc comme tel en tentant de ne pas prendre en compte mes propres attentes. Le livre faisant déjà pas loin de 400 pages, ajouter des descriptions en plus, cela donnerait vite une centaine de pages supplémentaires, et ce serait un risque, car les jeunes ne veulent pas forcément d’un petit pavé de 500 pages, alors que moi en tant qu’adulte, je suis preneuse sans hésiter.

Dans l’ensemble, c’est donc une très belle découverte que je n’hésite pas à vous recommander, que ce soit pour vous adulte, ou pour vos enfants, ou encore pour vous si vous êtes dans la vingtaine, je pense que tout le monde peut y trouver son plaisir.

La jeune fille montait toujours plus haut, les yeux rivés sur le ciel et le ciel seulement. Son cœur débordait des paroles consacrées.

Je suis légère comme un nuage, libre comme un oiseau. Je fais partie du ciel et je peux voler.

Merci aux éditions Lumen.

About Author

Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog.
J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *