Vendredi Manga

Vendredi manga #45 – Animé – Devilman Crybaby

Un des deux RDVs mangas de la semaine où nous vous parlons… manga.

Cette semaine j’ai choisi une série courte, elle ne fait qu’une seule saison de 10 épisodes. C’est donc relativement rapide à regarder.

Synopsis :

Les démons qui dominaient la Terre il y a longtemps ont vu leur monde détruit. De nos jours, Fudô Akira, un lycéen de faible constitution logeant chez son amie Makimura Miki voit revenir son ami d’enfance, Asuka Ryô, qui a découvert lors de son séjour en Amérique que les démons agissent toujours dans l’ombre et se sont infiltrés dans la société humaine. Ce dernier lui demande de l’aider à les combattre et il va alors fusionner avec Amon, un démon, et ainsi devenir Devilman, l’homme-démon. S’ensuit alors des combats incessants et sanglants où démons et humains montreront les pires facettes de leurs personnalités.

Si en soi la série est pas mal du tout, je trouve que la fin est beaucoup trop abrupte et rapide. Celle-ci m’a légèrement déçue par sa rapidité, bien que ce soit une belle fin, mais la manière d’y arriver est beaucoup trop rapide. D’après moi, il aurait fallu quelques épisodes supplémentaires avant le grand final, bien que ce ne soit finalement que mon ressenti, mais il m’a manqué quelque chose pour véritablement apprécier.

L’interminable lutte du bien contre le mal, avec au milieu de cette guerre des personnages différents, ceux-ci sont à moitié dans un camp, à moitié dans l’autre, à eux de faire un choix. Et dans ces personnages du milieu, il y a Akira qui au départ est totalement humain mais qui va se transformer en Devilman  au moment où Amon fusionnera avec lui. Il est humain et démon, son cœur humain est toujours présent, ce qui en fait un Devilman et non un démon à part entière.

Si j’ai réussi à m’attacher malgré tout à Akira, avec Ryô cela m’a poser problème. Du début jusqu’au moment où il se révèle enfin, j’ai eu énormément de doutes à son sujet. Un moment blanc, un moment noir, un moment gris, il est un peu comme une girouette qui semble ne pas trop savoir vers quelle direction tourner. Un coup je l’appréciais, mais quelques secondes après mes doutes revenaient en force et je n’ai pas trop su sur quel pied danser avec lui.

Pas mal de combats dans cette série, en même temps lorsqu’il y a des démons, il ne faut pas s’attendre à croiser des personnages qui font du tricot tranquillement installés au pied d’un arbre en fleur ! Le combat final est grandiose, mais là encore, je l’ai trouvé tellement trop rapide.

Néanmoins, eh malgré ses défauts, j’ai apprécié cette série.

Pour la regarder sur Netflix, cliquez sur le logo ci-dessous :

About Author

Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog.
J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *