Premières lignes #124

Premières lignes est un rendez-vous initié par Ma lecturothèque. Le principe est simple, tous les dimanches, je vais vous citez les premières lignes d’un ouvrage. J’aime beaucoup le principe de donner les premières lignes d’un roman pour se donner une idée du roman qu’on va lire. Rdv dont j’ai pris connaissance sur le blog La couleur des mots.

Aujourd’hui découvrez les premières lignes des romans suivant :

Everyday heroes #3 – Cockpit  de K. Bromberg

La fille qui savait voler de Victoria Forester

« Le jeu en vaut-il la chandelle ? « 

Toute cette histoire de concours était censée se dérouler simplement. Je sais, je sais. Lancer le concours du  » Papa le plus sexy  » pour regagner la confiance de mon patron, et sauver l’un des magazines en ligne pour lequel je travaille, c’était mon idée. Mais je ne pouvais pas prévoir que le concurrent numéro dix, soit le terriblement sexy Grayson Malone. Monsieur Compliqué en personne. Parce que Grayson m’a bien connue lorsqu’on était plus jeunes, et je lui rappelle son passé. Et aussi la femme qui lui a brisé le cœur, et qui l’a quitté, le laissant élever seul le petit garçon le plus adorable que j’ai jamais vu.

Mais pas question d’entamer une relation, encore moins avec un papa célibataire qui trimbale des valises. Même s’il a des abdos d’enfer et le sourire ravageur.

Et maintenant que le concours touche à sa fin, les six mois qui viennent de s’écouler, c’était juste pour s’amuser, ou nous avons créé quelque chose qui vaut la peine de tout risquer ?

Premières lignes

Sidney

– Je te jure, ce n’est pas du tout ce que tu crois.
Il pose sur moi ce regard bleu implacable. Ses yeux aussi bleus que les miens me fixent, me jugent. Me sermonnent. En dépit de la largeur du bureau qui nous sépare, je ressens la fureur de mon père aussi intensément que s’il était assis à côté de moi.
Il se pince l’arête du nez et secoue la tête sèchement.
– As-tu jamais aimé autre chose que toi-même, Sidney ?
– Ce n’est pas juste de dire ça.

Fermez les yeux et envolez-vous main dans la main avec Piper McNimbus !

Piper McNimbus sait voler. Comme ça, le plus naturellement du monde, les doigts dans le nez. Tonneaux, vrilles et loopings, elle sait tout faire. Terrifiés de voir la nouvelle se répandre, ses parents dissimulent ses talents aux yeux du monde… jusqu’au moment où elle se trahit devant la ville entière. Du jour au lendemain, elle se retrouve dans une école top-secrète de haute sécurité, réservée aux enfants dotés de capacités hors du commun.

Là, elle fait la rencontre de camarades aux pouvoirs incroyables : Conrad, un génie en puissance qui sait tout sur tout, Smitty, qui voit à travers n’importe quelle matière, Violette, capable de rapetisser à volonté… Mais même parmi ces gamins extraordinaires, Piper sort du lot… Et elle ne va pas tarder à devoir en payer le prix.

Premières lignes

Piper décida de sauter du toit.

C’était une décision mûrement réfléchie de sa part. Son plan était très simple : grimper tout là-haut, s’élancer en courant depuis l’une des extrémités pour prendre le plus possible de vitesse et sauter.

Le plus important, enfin : ne pas tomber.

Elle n’avait d’ailleurs absolument rien prévu en cas de véritable chute. Parce que, quand on saute du toit et qu’on atterrit sur la tête, c’est fini, plus besoin de plan. Et ça, même Piper le savait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *