Dystopie, Sagas

Renouveau #1 – Révélation » Florence Cochet

Editeur : Au Loup Editions

Livre : ICI

Kindle : ICI

Nouveaux États réunis, trois siècles après une apocalypse déclenchée par des intelligences artificielles. Les survivants vivent en paix dans un monde où, désormais, les technologies sont strictement contrôlées.
Lutessa rêve de devenir ingénieure, malgré l’opposition farouche et inexpliquée de son père. Sa vie bascule lorsque des envoyés du Gouvernement, affirmant qu’elle est infectée par de dangereux nanorobots, l’emmènent de force.
En route pour la capitale, son convoi est attaqué par des dissidents. Auprès d’eux, elle découvre que tout ce qu’elle croit connaître n’est qu’illusion : les intelligences artificielles n’ont jamais cessé d’exister et le danger qu’elles représentent ne fait que grandir.
Alors que l’affrontement menace, seule la découverte de ses origines permettra à Lutessa de comprendre pourquoi elle est devenue une cible et quelle est sa mission.

 

⭐⭐⭐⭐⭐

J’avais lu la première édition de ce premier tome, j’attendais la suite avec impatience parce que j’avais encore énormément de questions qui attendaient leurs réponses. Malheureusement, la suite n’arrivait pas. Mais grâce aux éditions Au Loup, cette duologie ressuscite et c’était pour moi impensable de ne pas plonger dessus. Mais avant de poursuivre, j’ai voulu recommencer depuis le début afin d’avoir le récit tout frais dans mon esprit.

Et croyez-moi, j’ai bien fais de vouloir lire cette nouvelle édition du premier opus, car bien que je pensais n’avoir rien oublié, cela n’était pas le cas. Et je dois bien avouer que si je m’étais lancée dans le second tome, sans cette relecture, j’aurais dû arrêter pour le relire malgré tout. Ne faites donc pas cette erreur de ne pas prendre un peu de temps pour avoir réellement toute les informations avant de plonger dans la suite.

Mais j’en reviens maintenant à cette relecture du premier tome. Donc, comme je le dis juste avant, j’ai bien fait de vouloir à tout prix le relire avant de découvrir la suite. Mine de rien, cela faisait un long moment que je l’avais découvert, et même si ma mémoire est assez bonne, j’avoue que j’avais oublié certaines choses, certains rebondissements, même certains personnages étaient passés à la trappe de mes souvenirs. J’ai d’ailleurs pris beaucoup de plaisir à retrouver tout le monde, même ceux que j’avais malheureusement oublié et que j’ai eu l’impression de découvrir pour la première fois. L’avantage d’une relecture, c’est quand même de découvrir également des petits détails qui étaient peut-être passés inaperçu la première fois.

Tout comme ma première fois, j’ai eu l’impression de me retrouver plongée dans un univers qui pourrait très bien être le nôtre sans que nous en soyons horriblement choqué. L’univers créé par Florence Cochet est un mélange entre Matrix et Terminator, avec une dose de Divergente. Ce que je dis d’ailleurs déjà dans mon premier avis, mais c’est un univers pourtant assez unique, et qui fait grave flipper parce qu’il est impossible de se dire que tout n’est réellement que fiction. C’est tellement réaliste qu’à aucun moment je n’ai pu me dire que ce n’était absolument pas réel.

Tout comme la première fois, je me suis énormément attachée à Lutessa qui va devoir affronter la réalité que ses propres parents lui ont caché durant toute sa vie. J’ai réellement vu les personnages différemment, déjà de par le fait que je ne les rencontrais pas vraiment pour la première fois, mais surtout parce que cette relecture m’a permis de les voir sous un autre angle. Par exemple, lorsque un événement plutôt tragique arrivait, je me suis vue dire tout haut que tel ou tel personnage ne devrait pas tant s’inquiéter, que c’était juste un mauvais moment à passer. Ou totalement l’inverse selon la situation et le personnage concerné.

Et quand est arrivé le moment fatidique du dernier mot, je n’ai pas eu cette frustration de la première fois, je me suis dis que cette fois j’avais la suite entre les mains et que j’allais pouvoir enfin avoir les réponses que j’attendais tant. Un véritable régal que je suis ravie d’avoir re-découvert d’un autre œil, et qui définitivement, méritait qu’un autre éditeur lui donne une seconde vie.

Il se passait quelque chose d’anormal ! Un frisson glacé coula dans son dos, son cœur s’emballa. Au même moment, un signal d’alarme retentit. Une lumière rouge se mit à clignoter dans la paroi et une voix métallique répéta en boucle : « Anomalie détectée, processus de quarantaine enclenché. Anomalie détectée, processus de quarantaine enclenché. »

Merci aux éditions Au Loup ainsi qu’au site Simplement.Pro.

About Author

Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog.
J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *