Fantastique/Fantasy, Sagas

Archibald Skye #3 – Combien de lance-flammes faut-il pour brûler San Francisco ? > Jupiter Phaeton

PARU LE 6 FÉVRIER 2020 EN AUTOÉDITION

LIEN D’ACHAT – ICI

Archie a mis la main sur Esteban, qui a été kidnappé. Il a l’air en bonne santé physique, mais le pauvre, on l’a privé de chamallows, alors niveau moral ça va pas tip-top. Archie est heureuse de le retrouver, mais elle est aussi blessée par les derniers combats. Une balle lui a effleuré le bras, elle pisse le sang. Elle s’est pris également un choc à la tête et le ravisseur d’Esteban l’a électrocutée pour s’assurer qu’aucun micro ou traqueur qu’elle pourrait avoir sur elle ne fonctionne. Résultat des courses : Archie perd connaissance dans la cellule où ils sont, à Palo Alto, avec Esteban mortellement en manque de chamallows à côté d’elle. Enfin, mortellement inquiet pour son amie aussi.

Si Archie était encore consciente, elle dirait sûrement qu’elle ne veut pas paraître pessimiste, mais bon, ça sent quand même furieusement la galère ce troisième tome. Le genre de galère qui se termine avec une armée de lance-flammes, des pandas sans bambou, des incendies (conséquence directe de l’utilisation des lance-flammes) et des morts (conséquence directe de la privation de bambous auprès d’une armée de pandas). Enfin je dis ça, je dis rien.

⭐⭐⭐⭐,5

CETTE SÉRIE EST COMPLÈTEMENT DINGUE… ET J’ADORE CA !

Interview : Sur une idée de Jupiter Phaeton.

Journaliste : On se retrouve une fois de plus pour une nouvelle interview de Marlène, cette chère chroniqueuse qui peine à se remettre de la lecture du troisième opus de la saga Archibald Skye. Nous avons tout de même une bonne nouvelle, car elle est sortie du service psychiatrique du San Francisco General Hospital. Sous surveillance médicale, tout de même ! Nous arrivons devant le domicile de cette lectrice qui devient petit à petit bien connue sur notre antenne.

Frappe à la porte.

Moi : Oui, c’est pourquoi ? *Hurle dans son salon comme une marchande de poisson*

Journaliste : C’est moi, Marlène. Ta journaliste préférée…

Moi : Entre c’est ouvert. Je suis en train de manger ma ration quotidienne de Chamallows et il est hors de question que je me lève pour t’ouvrir.

Journaliste : Bonjour Marlène. Tu as l’air en forme. Peux-tu nous parler de ton séjour à l’hôpital ?

Moi : Qu’est-ce que je pourrais bien te dire d’intéressant. J’ai été interné je ne sais combien de temps, privée de lecture et de Chamallows. Tu penses que c’était le pied ? Tout ça pour me préparer à retrouver Archie, Esteban et Shawn chou, quoi !

Journaliste : Le principal c’est d’avoir survécu à la lecture du troisième tome des aventures d’Archie, non ? Peux-tu nous dire ce que tu en as pensé ?

Moi : Hum… oui effectivement c’est le principal. Enfin, faut le dire vite hein ! Parce que bon ce tome m’a littéralement ravagé le cerveau. La succession de rebondissements m’a fait frôler la crise cardiaque à moult (mot inusité depuis le moyen âge) reprises. J’ai cru que j’allais y passer et j’ai dû dévorer environ une tonne de Chamallows, donc je ne sais pas si on peut vraiment dire que j’ai survécu.

Journaliste : Mais si ! Tu ne serais pas en face de moi si ce n’était pas le cas. Donc, reprenons tes impressions sur cette suite. Qu’as-tu aimé ? T’attendais-tu à autant d’action et d’humour déjanté ?

Moi : Euh, est-ce que tu sais au moins de quoi tu parles ? Parce que bon, l’humour c’est quand même un peu la marque de fabrique de Jupiter Phaeton quand même ! Faut suivre, hein. Tu me demandes ce que j’ai aimé ??? Cette question est foireuse ! J’ai tout aimé ! Archie se dévoile de plus en plus, j’ai adoré les rapprochements avec Shawn chou et les délires avec Esteban qui a bien failli y passer. On découvre le passé d’Archie et ça c’est carrément cool. Cela apporte de la profondeur à l’histoire, parce que oui cette saga n’est pas qu’une succession de scènes borderline, il y a une vraie histoire de fond qui captive et touche le lecteur. En ce qui concerne l’action, j’avoue que l’autrice a fait fort. Pas une minute de répit dans ce roman, on est surpris du début à la fin. On se marre autant que l’on angoisse pour nos héros. L’univers est bien ficelé, un peu dingue et déjanté, mais 100% addictif !

Journaliste : Savais-tu qu’il allait y avoir un quatrième tome en débutant cet opus ? Est-ce une bonne nouvelle pour toi ?

Moi : J’avais vaguement entendu dire que ce ne serait finalement pas une trilogie. Mais attention, rien d’officiel donc je n’étais pas encore convaincue. Si c’est une bonne nouvelle ? Mais carrément, pourquoi s’arrêter en si bon chemin alors qu’Archie a encore du boulot devant elle ? On a tellement d’aventure à vivre avec elle et je suis plus qu’impatiente de retrouver cette nana déjantée et sa bande tout aussi dingue qu’elle.

Journaliste : C’est plutôt positif tout ça ! Souhaites-tu t’adresser à la populace ? Euh, aux potentiels lecteurs ?

Moi : Non mais j’y crois pas ! La populace ? Mais ma parole tu débloques grave là. Bref, chers lecteurs, vous êtes en mon pouvoir et je vous ordonne de lire la saga Archibald Skye de Jupiter Phaeton ! Plutôt efficace, non ? Sérieusement, si vous aimez l’urban fantasy, l’humour au second degré (précision très importante), les héroïnes badass à qui il manque une case, les héros drôles et attachants et les Chamallows, alors cette saga est celle qu’il vous faut.

Journaliste : Très bien, Marlène. Merci pour cet interview. On se retrouve prochainement alors ?

Moi : Et bien oui ! Vu que tu veux toujours ton scoop avant tout le monde. Tu pourras recueillir mes impressions sur le quatrième opus d’Archie. Alors ciao, j’ai des Chamallows à manger, moi !

« Il y a les blondes d’un côté : des personnes formidables. Et puis il y a Rachel la blonde de l’autre côté. Tout ce que je peux dire, c’est qu’elle ne rentre pas dans la premières catégorie. » Numéro 2

Je remercie Jupiter Phaeton pour cette lecture.

RETROUVEZ MES AVIS SUR LES TOMES PRÉCÉDENTS

Archibald Skye #1 – Y a-t-il pénurie de Chamallows à San Francisco

Archibald Skye #2 – Les pandas sans bambou sont-ils des tueurs à gages

About Author

MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *