Bit-Lit, Romance, Sagas

Crocs et sortilèges #1 » Louisa Méonis

Editeur : Autoédition

Livre : ICI

Moi, Léontine Marceau, j’avais des tas de rêves dans ma vie. Mais, ça c’était avant…Avant, de trouver mon fiancé en train de culbuter son meilleur ami. Avant, de finir dans un avion comateuse à côté d’un type bien trop sexy pour être honnête. Et surtout, avant de me retrouver mêlée à une guerre entre loups-garous !

 

⭐⭐⭐⭐⭐

Si vous me suivez sur Instagram, avant de débuter ma lecture, je disais que je faisais une petite entorse à mon planning de cette semaine en lisant ce premier tome. Mais c’est bien mal connaître Louisa Méonis… à peine avais-je terminer ce premier tome, que je ne pouvais résister à l’appel de la suite !!! Louisa Méonis aura ma peau !  Non mais quelle idée aussi de terminer ce premier volet de cette manière… Et bien que je n’y sois pas encore, je pense ne pas me tromper en disant que j’enchaînerai également avec le troisième !

Si jamais vous n’avez pas encore découvert la plume enchanteresse de Louisa, je vous conseille de vous lancer, pourquoi pas avec ce premier tome d’ailleurs. Je vous promets des moments très chauds, des moments de purs délires qui ont musclés mes zygomatiques, une intrigue mêlant sorcellerie et bêtes à crocs. C’est un bon condensé de ce que l’on peut découvrir ici.

Si vous connaissez déjà l’auteure, alors vous savez déjà à quoi vous attendre venant de sa part ! Léontine et Alexander vous régalerons tout comme ce fut le cas avec Betty Angel ou encore Lola. Un pur délice, comme toujours. J’en suis à un point que, honnêtement, je ne lis même plus les résumés des parutions de Louisa, je fonce tête baissée et je me prend de sacrés délires à chaque fois. Comme à son habitude, Louisa n’y va pas de main morte, mais c’est ce que j’aime chez elle, elle se lâche dans ses écrits et j’adore.

Sur ce, je ne dis rien de précis sur ce premier opus, mais c’est à découvrir pour comprendre dans quel état j’ai pu me trouver en arrivant à la fin. D’ailleurs je vous abandonne, Alexander et Léontine m’attendent pour la suite de leur aventure.

– Tu n’es vraiment qu’un abruti de loup-garou. Au cas où tu l’aurais oublié, ma tante est venue te chercher une épouse, non pour que tu pelotes sa nièce dans l’entrée. Alors, remballe ton artillerie et si tu as les crocs, je suis certaine que tu trouveras un ou deux lapins à te mettre sous la dent, finit-elle en me laissant là comme un con.

About Author

Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog.
J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *