Rozenn #1 » Laëtitia Danae

Editeur : J’ai Lu

Livre : ICI

« Je n’ai jamais demandé à naître djinn. Etre comme moi, c’est l’assurance de mener une vie d’incertitudes. La discrétion est devenue une seconde nature pour nous. Et pourquoi ? Pour échapper à des êtres vicieux, avides de ce qu’ils ne peuvent obtenir autrement que par la force… ».

Rozenn Kaplang est une princesse djinn, une magie ancestrale coule dans ses veines. Pour cette raison et durant de longues années, ses ancêtres ont souffert de la domination des dagnirs. Depuis, la paix a été rétablie ; une paix au goût amer et incertain. Afin de tirer un trait définitif sur ce douloureux passé, une union entre princesses et princes héritiers est envisagée. Mais peut-on se fier à un peuple qui a maintenu le vôtre en esclavage pendant des siècles ? Rozenn devra choisir entre la résignation, la fuite, ou la rébellion…

 

⭐⭐⭐⭐, 5

Voilà une parution qui sort de l’ordinaire ! Et quel plaisir j’ai pris à découvrir ce premier tome ! Première chose, je n’ai pas souvent croisé de djinn dans mes lectures, il n’en fallait pas plus pour que ma curiosité en soit toute émoustillée !

C’est une parution totalement dépaysante, non seulement de par ses décors fabuleux, mais également grâce à ses personnages qui sont plutôt rares dans les livres (ou je n’ai pas lu les bons, ce qui est fort possible après tout). L’auteure nous donne envie d’en apprendre encore plus sur les djinns, en tout cas, c’est ce que dont moi j’ai une furieuse envie en terminant ma lecture, j’ai eu envie de me ruer sur le net afin de me dégoter d’autres parutions avec cet univers particulier. J’ai pris énormément de plaisir avec ce premier tome qui m’a emmenée tellement loin que je n’avais plus envie de revenir chez moi. Presque 500 pages et je n’en ai pourtant pas eu assez… vivement que je puisse poursuivre cette aventure !

Le résumé garde énormément de mystères quant à ce que nous découvrons dans ce premier tome, je vais donc en faire de même et ne pas trop en dévoiler. Ce qui n’est pas un exercice facile, je vous l’assure, j’aurais tellement de choses à vous dire sur ma découverte !!! D’ailleurs, vous verriez mon livre, il y a des post-il partout, et je ne vous parle même pas des notes que j’ai prise durant ma lecture !

Laëtitia Danae a su créer un univers des plus envoûtant et très riche, que ce soit dans les décors que j’ai trouvé tout simplement fabuleux, que par les descriptions qu’elle nous donne afin que nous n’ayons aucun mal à visionner ce qui nous entoure, que par les personnages, que par le thème de l’esclavage qui est clairement pointé du doigt, que par la magie et les mystères… Le tout forme une véritable petit merveille que j’ai eu énormément de mal à quitter. Je suis tombée amoureuse de cette plume que je découvre avec cette parution, mais je vous jure que je vais m’intéresser de très près à cette auteure dont j’ai également une autre parution dans ma PAL depuis un moment.

Le thème de l’esclavage est dur, mais se trouve alléger par cette ambiance remplie de magie et d’intrigues, cependant, il est très bien abordé.

Je veux absolument la suite ! Quant à vous, si vous aimez les univers magiques et uniques, je vous conseille de foncez sur cette parution, vous allez vous régaler et en redemander !

Les gens comme moi sont pacifiques et mènent une existence simple sur les Terres Libres depuis des siècles. Pour certains d’entre nous, il n’est pas prudent de s’établir trop longtemps quelque part, mais j’ai eu la chance de vivre à l’abri du besoin et de la menace représentée par les dagnirs.

Merci aux éditions J’ai Lu.

2 commentaires sur « Rozenn #1 » Laëtitia Danae »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *