Anthologie/Recueil, Fantastique/Fantasy

Le chemin de Baphomet » Arnaud Niklaus

Editeur : Echo Editions

Livre : ICI

L’horreur peut prendre de nombreuses apparences : une soirée en discothèque, le sommet d’une montagne, une randonnée, un séjour en vacances, un festival de rock, l’arrivée d’une fée, le harcèlement scolaire ou encore un trajet en bus.

 

⭐⭐⭐⭐

Voilà une plume que j’étais ravie de retrouver, souvenez-vous, je vous ai déjà parlé d’Arnaud Niklaus avec Les brumes du Labyrinthe / La destinée des désolations #1 / Terminus pour l’humanité. Ce nouveau recueil, j’aurais pu le lire bien avant cette semaine, c’est vrai que cela fait un moment que l’auteur me l’a envoyé. Mais j’aime, lorsque c’est possible, publier ma chronique le jour de la parution, jour qui est maintenant arrivé et ce recueil démarre son aventure chez Echo éditions, éditeur que j’ai découvert grâce à celui-ci d’ailleurs.

Je ne vais pas vous faire un avis par nouvelle, mais plutôt un qui sera un coup d’oeil sur la globalité du recueil.

Il y en a une qui m’a un peu plus marquée que les autres, sachant que j’emprunte régulièrement les transports en commun, dont le bus fait partie, la dernière nouvelle de ce recueil « Danse avec l’horreur » va peut-être me dissuader de monter dans un bus à l’avenir. Mon conseil sera : prenez garde aux chauffeurs de bus !

Comme souvent lorsque je lis des nouvelles, je n’en ai jamais assez, certaines mériteraient même d’avoir plus approfondissement et carrément devenir un roman. Pas toutes, mais franchement, j’adorerais retrouver certains univers de ce recueil dans des textes beaucoup plus longs. Bien que nous ayons une chute à chaque fois, mais je sais que je suis une gourmande à ce niveau, on ne se refait pas !

Certaines nouvelles de ce recueil me font plus penser à des textes horrifiques que faisant partie du genre fantasy, mais là, c’est mon point de vue.

Quoi qu’il en soit, j’ai encore une fois passer un excellent moment grâce à Arnaud Niklaus.

Merci à Arnaud Niklaus.

About Author

Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog.
J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *