Damien » Katja Lasan

Editeur : Editions Cyplog

Livre : ICI

Résumer mon histoire ? Impossible ! T’aurais l’impression de partir en apnée pour un monde que tu crois connaître, alors qu’en réalité il t’échappe. Je pourrais bien te dire : « C’est l’histoire d’un mec… », mais ça, c’est déjà pris. Ou : « Il était une fois… », seulement, ça n’a rien d’un conte. Dans un conte, faut un prince charmant, ou au minimum un crapaud. Moi, j’ai juste une bande de potes fidèles, mes grattes et ma moto. Non, mon histoire ne se résume pas. Elle s’écoute et elle se vit, comme un bon vieux disque d’Elvis ou un solo endiablé de Slash ! Ouais… Ma vie c’est juste un gros bordel rempli d’accords, de riffs et de rock’n’roll. Et si vraiment je devais la résumer, un seul mot suffirait : Yeapaaaah !

 

⭐⭐⭐⭐⭐

Parce que faire les choses dans l’ordre n’est définitivement pas dans mes habitudes, je découvre donc le spin-off avant la duologie principale. Maintenant, je suis clairement foutue, ayant aimé, que dis-je aimé… je rectifie… ayant adoré ce spin-off, il est bien évident que la duologie va également y passer ! Et voilà comment une simple lecture peut faire augmenter votre si courte liste d’envies littéraire ! Je suis malgré tout chanceuse, il n’y a que deux tomes, j’aurais pu tomber sur une saga en 10 tomes ou plus.

Première chose : je suis on ne peut plus fan de cette couverture, je la trouve simplement trop canon !

Deuxième chose : L’auteure a déjà failli me perdre avec les remerciements. Je n’en pouvais plus, je me suis prise une de ces crises de rire totalement incontrôlable !

Une fois les yeux enfin sec et l’estomac remis à l’endroit, je n’étais plus là pour personne, et ma nuit fut consacrée à Damien. Parce que oui, il m’a accaparée toute la nuit ! Non mais quelle idée aussi de vouloir lire seulement quelques chapitres avant d’aller dormir ?!? Au moins, vous aurez l’avantage d’être prévenus avant de vouloir vous lancer dans cette découverte.

Je répète donc au cas où : NE SURTOUT PAS DEBUTER EN FIN DE SOIREE OU VOTRE NUIT APPARTIENDRA A DAMIEN ET NON PAS A MORPHEE.

Si le résumé n’est pas suffisant pour vous donner envie de faire la rencontre de Damien, alors, il va falloir que je vous en dise un peu plus. Mais pour vous dire quoi ? J’ai eu un gros crush pour lui, même si ce ne fut pas un coup de coeur, mais Damien m’a envoûtée à peine la rencontre faite. Il a réussi à me faire passer de la crise de fou rire à plusieurs reprises, à celle, un peu moins drôle, de larmes à plusieurs reprises également. Non, Damien ne fait pas dans la demi-mesure, vous le prenez entier ou vous passez simplement votre chemin. Pour la touche épicée, et je dirais même super épicée, sachez que c’est un homme qui vous fera avoir quelques sueurs, alors soyez prête à avoir envie de vous mettre en bikini sur la banquise. Pour ne rien vous cacher, je me suis entendue demander à mon homme (qui somnolait devant la télé) s’il faisait réellement chaud à la maison ou si c’était moi qui avait des poussées de chaleurs soudaines et inexpliquées. Mwais, inexpliquées… vous me croyez n’est-ce pas si je vous dis que je n’en connaissais pas la cause ? Oh vous n’avez pas entendu ? Un pinguin tranquille sur sa banquise vient de mourir… de rire en lisant ma chronique ! Ben oui les pinguins lisent mes chroniques lorsque leur connexion le permet !

Que vous dire d’autres ? C’est bien là le souci, parce que l’histoire de Damien ne se raconte pas, ce n’est pas à moi de vous la dévoiler (en plus il m’en voudrait si j’osais le faire), il s’en chargera lui-même, et vous aussi vous allez partir en vrille totale par moments, le maudire à d’autres. Vous l’aimerez, tout simplement.

Cette vie, oui, faut pas être hypocrite, depuis mes cinq ans je l’ai rêvée, mais jamais je ne l’aurais crue pour moi. L’adage « sex, drugs and rock’n’roll » n’était qu’un fantasme qui un jour s’est fait réalité. De doux songes, il a évolué en cauchemar éveillé. Pas du jour au lendemain, non. Il est bien plus sournois que ça.

Merci aux éditions Cyplog.

Un commentaire sur « Damien » Katja Lasan »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *