Le premier lundi on lit gratuit

Le premier lundi, on lit gratuit #23

Précédemment, nous vous proposions chacune une lecture gratuite, une chroniqueuse différente chaque semaine, mais cette fois, nous serons 2 pour ce nouveau RDV, et nous donnerons, non pas 1 lecture chaque mois, mais bien 2 (une chacune).

 

La lecture gratuite d’Alouqua

Kindle : ICI

Résumé :

Nous sommes le samedi 22 février. Il fait encore froid, l’hiver s’accroche au monde, repousse l’arrivée du printemps. Les parisiens en ont pourtant assez du givre qui s’étire, des bouts de nez gelés, des épaisses doudounes qu’il faut porter.
Il y a pourtant ici quelqu’un heureux de l’aube qui pointe. Au dernier étage d’un immeuble haussmannien, un jeune homme se jette hors de son lit. Il est réveillé depuis longtemps, est l’inverse d’une marmotte, trop actif, trop dynamique, trop d’envies pour la journée à venir.
Il pousse la musique à fond, se balance au son du rythme.
Douceur du matin. Beauté de la journée. Promesse de la vie.
Pour Morgan, aujourd’hui, tout devient possible.

Mon avis :

C’est dans le cadre de notre RDV des lectures gratuites, que j’ai fait cette jolie découverte via Amazon. La couverture m’ayant immédiatement attirée vers elle, je n’ai pas cherché plus loin, c’était ma lecture gratuite du mois d’avril. Et ce fut une belle découverte, tout comme la couverture qui m’avait attirée, le récit m’a littéralement envoûtée.

Franchement, si ses autres écrits sont dans cette trame, je suis clairement une de ses nouvelle fan 🙂

C’est peut-être rapide à lire, mais malgré tout, c’est très intense et entraînant. On se laisse prendre dans le récit qui est des plus fluide et intéréssant dans le cheminement. Une petite sucrerie qui fait du bien durant ces temps plus que difficiles à vivre pour tout le monde.

About Author

Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog.
J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *