#AdaptationSérie – Good Omens

Streaming : Prime Vidéo

DVD : ICI

Livre : ICI

La fin des temps approche et pousse un ange tatillon et un démon plutôt rock’n’roll, aimant tous deux la vie sur terre, à s’allier afin d’empêcher l’Apocalypse. Mais ils perdent la trace de l’Antéchrist, un garçon de 11 ans qui ignore tout de son destin, celui de provoquer la fin du monde. Ils se lancent alors dans une aventure pour le retrouver et sauver le monde avant qu’il ne soit trop tard.

 

Voilà une série que j’ai voulu voir principalement pour un de ses acteurs, Michael Sheen, personnellement, j’adore cet acteur. Deuxième chose qui m’a donné envie, eh bien tout simplement le fait que nous sommes avec des anges et des démons, il ne m’en faut pas forcément plus pour me décider 🙂

Ce que j’en retiens, c’est principalement l’humour présent dans cette série, un humour parfois un peu spécial, j’irai même jusqu’à le qualifier de satirique par moments. Mais c’est un véritable régal, pour ma part, j’ai adoré du début à la fin.

La seule chose dont je ne suis pas spécialement fan, c’est le générique, mais ce n’est qu’un léger détail après tout, nous avons chacun nos goûts ! Des séries ou des livres avec des histoires d’anges et de démons, il y en a déjà pas mal de disponible. Alors, pourquoi celle-ci et pas une autre ?

Une bonne raison est déjà son duo d’acteurs principaux que j’ai trouvé excellent, Michael Sheen et David Tennant la porte réellement au sommet. Je n’irai pas jusqu’à dire qu’ils en font un bijou du genre, mais ils lui donnent ce truc en plus qui fait que j’en suis devenue accro dès le premier épisode. J’ai du me forcer à ne regarder que deux épisodes par jour sous peine de me faire une nuit blanche en leur compagnie !

Il y a tout ce que j’aime réuni en à peine six épisodes, malheureusement je ne pense pas qu’il y en aura d’autres, j’aurais franchement adoré les retrouver dans une nouvelle saison. Bien que si nous y regardons, le récit en lui-même soit terminé, mais honnêtement, je suis certaine qu’il y aurait de quoi en faire une série à plusieurs saisons, Aziraphale (Sheen) et Rampa (Tennant) auraient encore pas mal de choses à faire ensemble, c’est une certitude personnelle.

Ces deux-là se connaissent depuis des siècles, l’un ratrappant les bourdes de l’autre, ils vont même jusqu’à échanger leurs rôles (ce que nous apprenons durant la série) à diverses reprises. J’aurais été curieuse de voir cet échange en situation d’ailleurs, imaginer Aziraphale tenant le rôle du démon, ou Rampa celui de l’ange, le résultat devrait être décapant. Ils ont un lien très particulier, cette amitié qui les lie alors que cela n’aurait pas avoir dû être le cas est réellement profonde et dès plus sincère. C’est ce qui rend leur duo exceptionnel. Bien qu’ils nient tout deux cette amitié, nous pouvons la ressentir dans leur moindre mouvement ou parole.

Cette série porte principalement sur une bourde de Rampa, le démon, qui a perdu l’enfant censé provoquer la fin du monde. Aziraphale et lui n’auront pas d’autre choix que de s’allier afin de le retrouver et l’empêcher de provoquer cette fin. Au cours de la série, nous rencontrons également les quatre cavaliers de l’Apocalypse, ou encore une prophétesse ou sorcière, ainsi que des chasseurs de sorcières. Le mélange de tout ce petit monde rend cette série des plus captivante et hilarante. Mais il n’y a pas que l’humour, et heureusement, nous avons également de l’émotion à de nombreuses reprises, ainsi qu’une intrigue bien ficelée.

Je ne vous en dis pas plus, mais si vous avez envie de regarder une série décapante, alors celle-ce vous conviendra parfaitement !

Galerie photo

Merci à Sandrine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *