Vendredi manga #29 – Death note T01 > Tsugumi Ohba & Takeshi Obata

RDV manga de la semaine !

Cette semaine, découvrez mon avis sur le premier opus de la série Death note de Tsugumi Ohba & Takeshi Obata paru aux éditions Kana.

DEATH NOTE #1

Éditeur : KANA

Lien d’achat – ICI

VF : 13 (Terminée) – VO : 13 (Terminée)

Light Yagami ramasse un étrange carnet oublié dans la cour de son lycée. Selon les instructions du carnet, la personne dont le nom est écrit dans les pages du Death Note mourra dans les 40 secondes !! Quelques jours plus tard, Light fait la connaissance de l’ancien propriétaire du carnet : Ryûk, un dieu de la mort ! Poussé par l’ennui, il a fait entrer le carnet sur terre. Ryûk découvre alors que Light a déjà commencé à remplir son carnet…

⭐⭐⭐⭐⭐

Death note, la série incontournable que je n’avais pas encore eu l’occasion de découvrir m’a été conseillé par un ami de mon chéri. Il fallait selon lui que je me lance… C’est chose faite avec la lecture de ce premier opus.

Le constat est sans appel, cette histoire s’annonce excellente et d’une intelligence implacable. On plonge dans ce scénario machiavélique dès la première page, on ne tergiverse pas et ce fut plaisant d’être directement propulsé dans cet univers maîtrisé d’une main de maître.

Le scénario de Tsugumi Obha m’a totalement convaincu, il nous offre une réflexion très pertinente sur des sujets tels que la peine de mort, le bien et le mal, le fait de se faire justice soi-même. Bref, tout est très bien mis en scène grâce au coup de crayon de Takeshi Obata. Les dessins sont denses et efficaces. L’univers prend vie sous nos yeux, Light, notre héros est très intrigant. Son physique charmeur et ses capacités intellectuelles en font un redoutable prédateur, même si lui se voit plutôt comme un bienfaiteur. Mais Light n’a qu’un but… Faire régner la justice grâce au pouvoir que lui confère le « death note ».

Avouez que le concept est plus que convaincant ? Je ne regrette pas une seule seconde de m’être intéressée à cette série. Ce premier opus m’a paru tellement bien mené. On découvre l’univers avec facilité ! On ne se prend pas trop d’infos d’un coup, tout est bien organisé !

Les personnages ont vraiment beaucoup de charisme. Light est aussi avenant qu’effrayant. C’est un jeune homme qui nous démontre ses sombres desseins. J’ai adoré son personnage tout en le craignant. Dès l’instant où il met la main sur le « death note » son destin est scellé ! Ryûk, le dieu de la mort, et ancien propriétaire du « death note » est hyper flippant ! Tant sur son apparence physique que sur sa pseudo personnalité. Il ne sera visible que pour Light et ceux qui entreront en contact avec le carnet. Il est intrigant tout en étant vraiment repoussant ^^ J’ai hâte d’en découvrir plus sur L ! Ce sera peut-être le seul capable d’arrêter Light dans ses vagues d’assassinats ! L reste dans l’ombre dans ce premier opus, on comprend très vite que ce personnage sera tout aussi important que Light et Ryûk. Il est de taille à prendre part à cette enquête troublante et pleine de suspense.

En bref, un premier opus percutant et convaincant ! J’ai été surprise tout au long de ma lecture. Les auteurs nous offrent vraiment une œuvre qui fait réfléchir et qui donne froid dans le dos. Le genre de thriller fantastique dont je raffole. Il était temps que je découvre cette série me direz-vous… Et vous avez raison ! On se retrouve vite avec la suite de mes avis !

GALERIE PHOTO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *