Promesse tenue #2 – Sur la route > Erika Boyer

PARU LE 12 MARS 2020 AUX EDITIONS HUGO NEW ROMANCE POCHE

LIEN D’ACHAT – ICI

La belle histoire qui avait commencé entre Sandy et Danny à Lège-Cap-Ferret n’a pas duré.

Le drame qui a touché leur petit groupe d’amis a poussé Sandy à partir et à renouer avec sa famille. Danny est restée, sans trop savoir ce qu’elle fera de son avenir.

Près d’un an après leur séparation, elle prend conscience qu’elle a, elle aussi, une quête à faire. Pour son identité. Pour retrouver sa mère qu’elle n’a jamais connue.

Elle va devoir prendre la route afin de trouver les réponses dont elle a besoin. La quête de Sandy l’avait conduit jusqu’à elle, elle rêve de commencer la sienne avec lui. S’il tient la promesse de lui revenir.

⭐⭐⭐⭐

UN ROAD TRIP SINGULIER !

J’étais très enthousiaste à l’idée de lire ce second tome. Erika Boyer nous offre un road trip singulier, un voyage initiatique pour Danny, notre héroïne, à la recherche de ses origines.

Erika Boyer donne la parole à son héroïne dans cet suite, après un premier opus narré par Sandy, nous avons droit à une immersion dans la psyché de Danny. J’ai eu un coup de cœur pour le tome précédent, et si ce ne fut pas le cas ici, cela reste une très bonne lecture, touchante et singulière.

Cette suite a une tonalité différente, moins dramatique tout en restant très forte émotionnelle grâce à des thématiques toujours aussi bien abordées. Je pense que mon état d’esprit à clairement joué sur le fait que je n’accède pas au coup de cœur. Je suis restée un peu spectatrice de ce qui se jouait pour notre héroïne, on prend la route avec nos héros et leurs amis. Etape par étape, on découvre l’ampleur de la quête de Danny, autant dire qu’elle a peu d’éléments pour retrouver ses origines, mais elle sera vraiment soutenue dans ce voyage indispensable pour elle.

Erika Boyer nous dévoile son héroïne, Danny est touchante, c’est une jeune femme moderne qui apprend à vivre et à gérer ses sentiments. L’amour qu’elle porte à Sandy est effrayant, et après un an, elle doute plus que jamais. Le récit se veut plus léger et pourtant il conserve ce côté intense et très intime. On ne suit pas seulement la quête de Danny, on apprend à connaître tous les amis de Sandy, comme on l’avait fait avec ceux de Danny dans le premier tome.

Je trouve que les deux tomes se complètent à merveille, l’autrice met en relief certaines difficultés, elle nous livre ses héros parfaitement imparfaits et cela fonctionne toujours autant avec moi.

Ce tome est une invitation au voyage, vous allez écumer les routes de France, ce qui donne un rythme assez soutenu à l’histoire. Je me suis sentie assez proche de tous les personnages, cette saga n’est vraiment pas qu’une romance. Ce n’est pas l’histoire de Sandy et Danny, c’est une vraie communion entre nos héros et leurs proches. L’histoire de notre héroïne est très touchante et j’ai compris la nécessité d’entreprendre ce voyage, peu importe ce qu’elle trouvera au bout du chemin.

Ce roman c’est une multitude d’émotions, c’est de l’ouverture d’esprit et de la bienveillance. Erika Boyer n’a jamais un discours moralisateur, elle sensibilise en dédramatisant certaines actions, elle nous expose son point de vue sans l’imposer à travers ses personnages, car elle sait illustrer différents propos concernant un même sujet. C’est toujours la force de ses histoires, chaque lecteur peut y trouver ce qu’il aime.

En bref, ce second tome s’avère très différent du premier, cette duologie est moderne, bienveillante et très touchante. Cette histoire est intime, vous allez découvrir les moindres pensées de nos héros. Deux tomes, deux points de vue différents, deux quêtes inoubliables. Je ne suis jamais déçue avec Erika, ses récits savent me parler, ils m’apprennent énormément de choses sur moi-même et m’aident au quotidien. Ce n’est pas rien si je pense souvent à Erika, que ce soit en regardant le ciel ou bien en débattant sur certains sujets. Je souhaite vous recommander cette saga car elle ne vous laissera pas indifférents et quelque chose me dit qu’elle pourrait tout simplement faire vibrer votre cœur.

Avec Sandy, j’ai appris à danser sans avoir besoin de toucher le sol. J’ai découvert ce qu’est la liberté, ce que prendre son envol signifie, et surtout, grâce à lui, je sais qu’aimer est un sentiment extraordinaire qui donne des ailes.

Je remercie les éditions Hugo & Cie pour cette lecture.

RETROUVEZ MON AVIS SUR LE TOME PRÉCÉDENT.

Promesse tenue #1 – En chemin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *