Premières Lignes

Premières lignes #113

Premières lignes est un rendez-vous initié par Ma lecturothèque. Le principe est simple, tous les dimanches, je vais vous citez les premières lignes d’un ouvrage. J’aime beaucoup le principe de donner les premières lignes d’un roman pour se donner une idée du roman qu’on va lire. Rdv dont j’ai pris connaissance sur le blog La couleur des mots.

Aujourd’hui découvrez les premières lignes du roman suivant :

ELEANORE & GREY de Brittainy C. Cherry à paraître le 12 mars aux éditions Hugo New Romance.

Lorsque, jeune fille, je suis tombée amoureuse de lui pour la première fois, je ne connaissais pas grand-chose de la vie. Mais je connaissais tout de ses sourires et de ses rires, et de la sensation étrange que j’éprouvais chaque fois qu’il était à proximité.

La vie était parfaite… jusqu’à ce qu’elle ne le soit plus. Et lorsque nous avons été contraints de partir chacun de notre côté, j’ai dû quitter mon premier amour en formulant le souhait de le retrouver un jour.

Seize ans plus tard, comment deviner en acceptant ce poste de nounou que ce serait ses enfants dont je devrais m’occuper ? Que mon nouveau patron serait le garçon que j’avais connu par le passé et qui était devenu un homme froid, solitaire, détaché de tout.

Pourtant, dans son regard tourmenté, il m’arrivait d’entrevoir celui qui autrefois souriait, riait et avait ravi mon coeur de jeune fille. Et il ne faisait aucun doute pour moi que ce garçon-là valait la peine qu’on se batte pour le retrouver.

PREMIÈRES LIGNES

J’ai choisi de vous partager les premières lignes du chapitre 1 et non du prologue.

Eleanore

21 juin 2003

Tout ce que je savais de la vie, je l’avais appris grâce à Harry Potter.

Je disais de lui qu’il était le meilleur professeur en choses de la vie et je jurais à qui voulait l’entendre qu’il m’avais sauvé la vie un nombre incalculable de fois. Lorsque j’avais des problèmes, j’inventais des formules magiques pour transformer mes ennemis en rats, en limaces ou en crapauds.

 

About Author

MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *