Romans

Black Xscape Game > Collectif Black Ink

PARU LE 4 DÉCEMBRE 2019 AUX EDITIONS BLACK INK

LIEN D’ACHAT – ICI

17 héros de romance, tous plus caractériels et torrides les uns que les autres, se retrouvent coincés sur une île pour une convention Black Ink, très particulière.

Quand l’éditrice disparaît mystérieusement, son équipe fait appel à un enquêteur sexy, chargé de trouver le coupable.

Autant de protagonistes que de scénarios possibles, êtes-vous prêts à résoudre l’énigme ?

Entre fiction et réalité, les apparences sont souvent trompeuses.

34 mains diaboliques pour vous plonger dans une enquête inédite et palpitante.

⭐⭐⭐⭐

Mon Dieu, que puis-je faire ? Puis-je l’appeler à n’importe quel moment ? Bon… je me lance !

*Je compose le numéro…*

*Ça sonne…*

Accueil : Hôpital psychiatrique Black Ink, bonjour ! Que puis-je pour vous ?

Moi : Je souhaiterai m’entretenir avec ma thérapeute.

Accueil : Bien sûr, par quel médecin êtes-vous suivi ?

Moi : Par le docteur Sarah Berziou.

Accueil : Je vois… Quelle est la raison de votre appel ? Est-ce une urgence ? Je vois que vous avez rendez-vous dans une petite semaine avec elle.

Moi : Bien sûr que c’est une urgence ! Une urgence de la plus haute importance ! Il en va de ma survie.

Accueil : Oh là ! Il serait peut-être préférable que je vous envoie une ambulance, non ?

Moi : Non ! Je veux parler à ma psy, c’est pas compliqué, non ? Dîtes-lui que je suis au bout du fil, je suis sûre qu’elle comprendra l’urgence.

Accueil : Très bien. Patientez svp…

Moi : *Voix criarde » Très bien… nia nia nia ! Patientez svp… Pff mais sérieux ! Va falloir qu’elle me file son numéro perso pour les urgences la psy !

Sarah Berziou : Marlène, qu’y a-t-il ? Ne me dites pas que vous avez encore arrêté votre traitement ?!?

Moi : Mais non ! Rohh ! Je ne suis pas cinglée… hum ? quoi que ! Bref, passons ! Je vous appelle à cause de ma lecture de Black x-scape game… Vous vous doutiez bien que j’allais ressentir les prémices d’une nouvelle crise de démence, non ?

Sarah Berziou : Je le craignais fortement mais j’avais l’impression que vous étiez en train de vous habituer aux effets secondaires des romans Black Ink.

Moi : Et bien apparemment vous vous êtes lourdement trompée !

Sarah Berziou : Quels sont les symptômes cette fois-ci ?

Moi : Délires multiples… crise de paranoïa, j’ai l’impression que tous ces héros vont surgir en plein milieu de mon salon… J’ai même cru qu’ils allaient s’immiscer dans mon lit et évincer mon concubin. Avouez que cela serait fâcheux que je prenne mes rêves pour la réalité, non ?

Sarah Berziou : Hum… effectivement ! Marlène, il faut savoir que ces symptômes sont tout à fait inoffensifs. Vous ne risquez rien.

Moi : Comment ça je ne risque rien ? Je vous dis que je ne suis plus tout à fait moi-même. Que j’ai des troubles qui me poussent à prendre mon concubin pour un homme qu’il n’est pas et ce n’est rien ? Et quand j’ai crié 17 prénoms différents la dernière fois que nous avons fait l’amour, ce n’est rien ? En sachant que je n’ai pas crié le sien à aucun moment ?

Sarah Berziou : Comment a-t-il pris la chose ?

Moi : Pas très bien voyez-vous… Il était sur le point de me faire interner de nouveau avant mon appel. Moi tout ce que je veux, c’est arrêter d’être tourmenté par toute cette testostérone mais comment faire ? J’ai terminé le roman il y a quelques jours… les effets vont peut-être disparaître, non ?

Sarah Berziou : Je crains le pire hélas ! Le mieux c’est que vous veniez à l’hôpital quelques jours pour faire le vide dans votre esprit. Qu’en pensez-vous ?

Moi : Pourquoi pas… Aurais-je le droit de lire ?

Sarah Berziou : Je ne sais pas si c’est raisonnable. Nous verrons !

Moi : Très bien doc. Après tout, vous savez ce qui est le mieux pour moi…

Sarah Berziou : Oui ma petite Marlène ! Black Ink prend bien soin de ses patients !

Parenthèse folie terminée !

Ouais j’ai encore pété un boulon ! Black x-scape game c’était quand bien barré ! J’ai kiffé à fond parce que ça change de tout ce qu’on peut lire ! Parce que c’est la Black Ink family qui a pondu ce délire !

J’ai adoré ce moment de lecture ! J’applaudis le travail de titan derrière un tel roman. La coordination de tous les auteurs pour nous livrer une histoire originale !

Je ne vais pas m’étaler plus ! Je voulais cette chronique la plus concise possible et je suis déjà partie dans un délire qui montre à quel point les romans Black Ink me rendent chèvre !

Alors je n’ai plus qu’à vous dire de foncez ! Découvrez cet OVNI qui vous promet un moment de lecture hors du commun.

Je savais que j’aurais dû prendre un blouson plus chaud, mais tel Colombo, ma gabardine fait partie intégrante de ce que je suis. Un flic qui ne sort jamais sans son costume de circonstance. L’été vient d’être officiellement déclaré, et pourtant, j’ai le désagréable sentiment que sur ces terres cernées par l’océan, on se gèle les couilles douze mois par an.

Je remercie les éditions Black Ink pour cette lecture.

About Author

MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *