Romans

Tous les Jours de la Vie » Debbie Macomber

Editeur : Charleston

Livre : ICI

Cassie, Karen et Nichole. Les trois soeurs Carter ont vécu une enfance modeste mais heureuse… Jusqu’à la terrible décision qui a détruit tout l’équilibre familial. Alors qu’elle n’était encore qu’au lycée, Cassie est tombée follement amoureuse et a abandonné études et famille pour épouser l’homme qu’elle aimait. Un homme mauvais et manipulateur qui n’a pas tardé à faire de sa vie un enfer. Malgré les années et l’échec cuisant de ce mariage, ses soeurs ne lui ont jamais pardonné d’avoir brisé le coeur de leurs parents. Cassie a dû se reconstruire loin d’elles, essayant tant bien que mal d’offrir une vie meilleure à sa fille. Mais un jour, elle reçoit une lettre de Karen. Pleine d’espoir, Cassie se permet alors de croire à une réconciliation, peut-être même à un nouveau départ…

 

⭐⭐⭐⭐

Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai toujours aimé ce genre de récit, tant dans les livres que dans les films, qui parle principalement de famille qui tente de se reconstruire après de multiples déboires. Peut-être parce que jusqu’à la fin nous ne sommes pas certain que tout finira pour le mieux, les histoires de familles, c’est toujours à plusieurs tranchants, pas comme les romances où c’est plutôt happy end (en général).

C’est vrai que quelque part, après quelques chapitres, on fini par se douter un peu de la fin, mais quel chemin l’auteure allait nous faire emprunter pour y parvenir, là résidait tout le mystère. C’est vrai aussi que j’ai trouvé qu’il n’y avait pas assez de « surprises » dans le scénario, mais je me suis laissée porter jusqu’au dernier mot et j’ai passé un bon moment, finalement c’est là le principal.

Ce n’est pas la première fois que je lis cette auteure, et j’aime beaucoup son style très fluide et sans chichis. Elle ne s’encombre pas de blabla inutile, ce qui est dit, doit être dit, ce qui doit être décrit, est décrit, rien de plus, rien de superflu. Son style est très addictif, ce livre-ci qui fait 400 pages, eh bien je l’ai lu comme s’il en faisait la moitié, les pages défilent encore et encore sans que nous puissions nous arrêter. Pour toutes ces raisons, j’aime lire un roman de Debbie Macomber, je ne les ai pas tous lu, mais ses titres sont en bonne place sur ceux qui me font envie et qui finiront bientôt dans ma PAL.

Tous les jours de la vie, eh bien c’est un roman que je qualifie de familial, mais avec une touche de romance qui allège le tout. C’est un roman que je n’hésiterai pas à relire dès que j’en aurai envie ou tout simplement l’occasion. Si de votre côté vous n’avez pas encore découvert la plume de l’auteure, je vous conseille de la faire sans même hésiter, elle est vraiment envoûtante à souhait et vous aussi vous vous laisserez emporter jusqu’à la dernière page.

D’habitude, il s’arrêtait au cimetière tous les quatre ou cinq jours. Il tenait à ce que la tombe soit bien entretenue et ornée de fleurs fraîches. Mais là, il avait laissé deux semaines entières s’écouler, ce qui le perturbait. Certes, il avait été occupé, mais il l’était toujours.

Merci aux éditions Charleston.

About Author

Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog.
J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *