Le jumeau disparu » B.J. Daniels

Editeur : Harlequin

Livre : ICI

Ethan ?

Médusé, Dillon se tourne vers la jeune femme qui vient de l’interpeller par ce prénom. Voilà plus d’un an qu’on ne l’avait pas confondu avec son frère jumeau, tragiquement disparu… Lorsqu’il lui apprend la triste nouvelle, la dénommée Tessa refuse cependant de le croire. Enceinte de huit mois, elle affirme attendre l’enfant d’Ethan. Sous le choc, Dillon ne peut empêcher l’espoir de le gagner. Son frère serait-il encore en vie ? Résolu à découvrir la vérité, il décide, avec l’aide de Tessa, de reconstituer les derniers mois de la vie de son jumeau pour tenter de retrouver sa trace. Sans se douter que, pour ramener ce frère d’entre les morts, c’est sa propre vie qu’il va devoir risquer…

 

⭐⭐⭐⭐

Ce titre fait partie d’une série, c’est le quatrième opus. Evidemment, je ne les ai pas lu, mais au départ, je n’avais pas fais du tout attention au fait que ce soit une série, du coup juste avant de le débuter, sachant que c’est quand même le numéro quatre, j’ai légèrement flipper. Mais je vous rassure, aucun problème n’est venu ternir ma lecture, apparemment chaque livre de cette série peut se lire indépendamment et ils ne sont pas reliés entre eux. Ce qui ne m’empêchera pas de découvrir les autres titres, celui-ci m’ayant plu, j’ai envie de lire les autres également.

Au départ, c’est le titre et la couverture qui m’ont attirée, ensuite est venu le résumé qui a achevé de me donnée envie d’en savoir plus. J’aime la romance, j’aime tout ce qui tourne autour du genre thriller/suspens, les deux ensemble et c’est impossible que je passe à côté !

Le seul point que je pourrais qualifier de négatif, c’est que dès le départ nous savons que Ethan n’est pas mort, nous le savons dès les premières pages. Honnêtement, j’aurais apprécié ne le découvrir que plus tard dans l’intrigue, mais en même temps, le fait de le savoir ajoute aussi un peu de piquant lorsque nous suivons en parallèle les deux frères. Si malgré tout je le considère comme « négatif », eh bien c’est tout simplement parce que de mon point de vue, cela gâche un peu le côté suspens de l’intrigue. Un peu comme dans les séries policières où nous commençons par voir le meurtre et que vient seulement ensuite toute la partie de l’enquête qui mènera l’enquêteur jusqu’à lui. Personnellement, je trouve que cela casse un peu le goût de cette envie que nous avons de découvrir qui et pourquoi. Mais ce n’est là que ma vision des choses, encore une fois, nous avons chacun notre manière d’apprécier un livre et son déroulement.

Pour le reste, eh bien ce n’est que positif. Du moins pour moi ! Que ce soit l’intrigue dans sa globalité, la fluidité de l’écriture ainsi que son adictivité, que ce soit encore la cohérence dans la trame de fond, tout y est. Les personnages sont travaillés, ainsi que le décor et l’envie de donner au lecteur de résoudre l’énigme. L’auteure a su titiller ma curiosité, et maintenant, certains de ses titres se retrouvent dans ma méga liste des livres que j’ai envie de découvrir.

C’est donc comme ça que tout va se terminer…

Telle fut sa première pensée lorsqu’il ouvrit les yeux et découvrit qu’il était attaché au volant d’une voiture lancée à pleine vitesse, empestant l’alcool – pire que cela, complètement ivre – et sur le point de mourir.

Merci à Mélanie et aux éditions Harlequin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *