Chrysalide #1 – Les Clefs perdues » George Lerouge

Editeur : Les éditions Malysa

Livre : ICI

Kindle : ICI

La Noirceur, l’essence du mal.
Cette substance visqueuse et sombre est apparue à la surface des trois Mondes au temps des Anciennes Guerres. Ce poison s’est infiltré telle l’eau sur un sol aride dans le cœur des êtres, brisant l’équilibre que les Anges et les Dieux cherchaient à maintenir.
Sur Terre, le chaos engendré a forcé les peuples doués de magie à se réfugier sur l’Île, un continent caché au milieu de l’Atlantique où la magie a perduré, alors qu’ailleurs, elle a été oubliée. Des milliers d’années plus tard, la Noirceur a continué de se répandre.
Au cœur du royaume des Fées, Sophia, Lily, Victor et Pierre vivent reclus dans une ferme. Enlevés lorsqu’ils étaient nouveau-nés, ils sont séquestrés par un Magicien cruel qui attend l’éveil de leur pouvoir. Mais avant que ce dernier ne puisse accomplir son dessein, les enfants parviennent à s’enfuir, prêts à affronter les dangers d’un monde qui leur est inconnu.

 

⭐⭐⭐⭐⭐

Qu’on se le dise, je suis tombée amoureuse de la couverture, elle ne paie pas de mine comme ça sur un écran, mais vous la verriez en vrai, elle est franchement splendide ! Et pour ne rien gâcher, lire ce premier tome en format papier, eh bien cela muscle les bras et les poignets ! Parce que oui, il fait son poids, mais c’est un tel régal à la lecture, que je lui pardonne 🙂

C’est la première parution des éditions Malysa, et si les prochaines sont de la même trempe, cela va faire du bruit, je vous le garantis ! Oh que oui, cela risque de devenir une légère addiction. Et comme vous le savez, je ne suis pas du genre à dire ce genre de chose si je ne le pense pas réellement.

Mais, que je vous dise quelques mots sur ce premier tome, sachez qu’il est grandiose, oh que oui, grandiose. L’auteur nous donne un univers des plus développés, des personnages secondaires et principaux que l’on prend plaisir à rencontrer et connaître, des émotions à foison. Pour l’intrigue, eh bien, imaginez une araignée qui tisse sa toile, un fil après l’autre. Voilà, maintenant, vous savez à quoi vous attendre, un chapitre est un des fil de la toile en construction, mais attention, en arrivant à la fin, il vous manquera encore quelques fils à cette toile qui est solide malgré tout et à toute épreuve.

C’est de cette manière que je vois cette intrigue, une immense toile en construction dont nous voyons les fils s’attacher l’un à l’autre au fil des pages que l’on tourne. Et le pire, c’est que tout au long de cette construction, nous sommes comme hypnotisés, par ce que nous voyons.

En d’autres termes, je dirais que nous plongeons dans un univers unique et extraordinaire, nous rencontrons des personnages tous plus haut en couleur les uns que les autres. Honnêtement, j’ai rarement lu un livre où les personnages secondaires sont autant travaillé que les principaux. Ce premier tome m’a laissée pantoise, je vous parlerai sans hésiter de la suite qui je l’espère ne tardera pas trop.

La peur envahit Lily. Il était au-dessus d’elle, le visage contracté en un rictus cruel, et elle était démunie, ne pouvant plus utiliser sa magie, ne pouvant plus bouger. Il avança son visage près du sien, un sourire machiavélique aux lèvres.

Merci aux éditions Malysa ainsi qu’au site Simplement.Pro.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *