La Terre d’Aral – Le pays sans enfant » Patrick Drouot

Editeur : Doud’Editions

Livre : ICI

Suite à leur enlèvement, trois enfants Araliens sont entraînés vers le pays sans enfant. Leur débrouillardise et leur courage les amèneront à la frontière de la désolation, et leur incroyable épopée leur fera rencontrer le peuple des cactus ainsi que les habitants troglodytes. Ils seront également confrontés aux radiants et aux albinos de la cité souterraine. Ils devront lutter contre des calamars des sables géants, des méduses volantes et bien d’autres créatures extraordinaires issues du grand bouleversement, toujours avec l’espoir de retrouver leur famille. Laissez-vous emporter par l’aventure !

 

⭐⭐⭐⭐

En ce moment, je dois bien dire que je suis gâtée au niveau de mes découvertes littéraires.  Ce livre pour jeunesse, c’est sur le site Simplement.Pro que je l’avais repéré, il faut bien avouer que la couverture a de quoi attirer l’oeil, vous ne trouvez pas ? Et puis ce titre qui intrigue : Le pays sans enfant ! C’est là que j’ai cliqué et que le résumé m’a convaincue que je devais le lire. Double découverte pour ma part, non seulement l’auteur, mais également l’éditeur.

Le seul point que je pourrais trouver un peu moins enthousiasmant pour le public ciblé ici, c’est qu’en règle générale, les plus jeunes aiment avoir quelques illustations au fil de leur lecture. Pas forcément à tout les chapitres, mais de temps en temps, et je le dis par expérience, c’était mon cas en étant plus jeune et c’est le cas actuellement de mes fils qui préfèrent lorsqu’il y en a. Maintenant, je souligne néanmoins que le récit en lui-même est assez prenant à lire, les pages ont défilés à toute vitesse.

Mais au-delà de l’intrigue en elle-même, j’ai aimé que l’auteur exploite certains thèmes, comme le respect, la nature ou la tolérance. Ce sont pour moi des thèmes forts, surtout que nous sommes ici dans une parution pour un public jeune, ne l’oublions pas ! Et puis, l’évolution des personnages au fil des pages, au fil de leur aventure et des personnes qu’ils rencontrent. Si vous passez une loupe sur eux, vous verrez que du début à la fin, ils ne font qu’évoluer, ce qui est un peu normal, mais cela se fait progressivement et non pas du jour au lendemain.

C’est, pour moi en tant qu’adulte et maman, un très beau livre qu’il ne faut pas hésiter à offrir aux plus jeunes. Ils s’immisceront dans un univers de science-fiction mais pas de manière brutale comme s’ils regardaient un film, c’est, là aussi, progressif. Mais surtout, ils apprendront de belles valeurs que moi-même je prône et que je pense des plus utiles à intégrer.

– Tu es bien sûr de vouloir quitter l’oasis en ballon ? lui demanda-t-il.

– C’est mieux que de creuser un tunnel.

Merci aux éditions Doud’Editions et au site Simplement.Pro.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *