Embarquement immédiat pour relation agitée » Deborah Guérand

Editeur : Harlequin

Livre : ICI

À Noël, un miracle, ce n’est pas trop demander, si  ?

Lucile est une incorrigible romantique, et une fan inconditionnelle de Noël  ! Cette année, elle l’aurait volontiers passé en pyjama avec une tasse de chocolat chaud et son sapin croulant sous les guirlandes lumineuses. Sauf que sa boss tyrannique a encore frappé  : résultat, la voilà obligée de rejoindre en catastrophe la croisière «  Miracle Love Boat  », le tout dernier concept de leur agence pour sauver les couples à la dérive. Si, d’habitude, c’est elle qui aide les autres à trouver l’amour, peut-être que cette fois-ci l’amour la trouvera  !

 

⭐⭐⭐⭐

Ce livre est le spin-off de Tais-toi et embrasse-moi, que je n’ai pas lu. Du coup j’ai un peu stressé avant de débuter ma lecture. Mais non, pas de soucis, je ne me suis pas sentie perdue, car après tout il ne faut pas forcément avoir lu la première parution pour découvrir celle-ci. Bien que je trouve malgré tout plus logique de le faire, selon mon expérience, ce n’est pas une obligation, par contre je la lirai prochainement malgré tout. (Encore une fois, je fais les choses à l’envers, mais vous êtes habitués maintenant je pense !)

Cependant, je connais déjà la plume de l’auteure, mais sous son autre nom, D. Lygg. Je ne partais donc pas totalement vers l’inconnu, même si c’est dans un autre genre littéraire que je la retrouvais ici.

Revenons-en à ce qui vous ammène ici et maintenant 🙂

Si je devais faire un avis très court, je vous dirais simplement que c’est un livre qui met de bonne humeur et qui vous colle un sourire durant une bonne partie de votre lecture. Je pourrais également vous dire que c’est ce genre de livre que je conseille de lire lorsque l’on a petit coup de mou, ou encore une panne de lecture.

Avec un avis un peu plus long, eh bien j’ajouterais que j’ai adoré me retrouver sur ce bateau, j’ai adoré découvrir les situations plus que cocasses avec lesquelles l’auteure nous emporte dans un fou rire que l’on en peut retenir, ou encore des situations qui nous ferons rires. Mais cela ne s’arrête pas là, j’ai aimé que sous les apparences légères du récit, il y aie de nombreuses valeurs, comme l’amitié ou le fait de s’accepter tel que l’on est. Donc oui, de la légèreté, mais avec de la profondeur (attention de ne pas tomber à l’eau malgré tout, nous sommes sur un bateau, ne l’oubliez pas !).

Dans un contexte et un genre différent de ce que je connaissais de cette auteure, mais la même addictivité et le même résultat, à savoir que je n’ai qu’une envie, découvrir la parution dont celle-ci est le spin-off.

25 décembre. Jour de Noël.

J+1 d’une méga orgie de nourriture.

Poids après méfait = top secret.

Humeur ? En stress total !

« Jingle bells, jingle bells, jingle all the way… »

Merci à Mélanie et aux éditions Harlequin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *