La Malédiction De L’Amour De Vacances » June Caravel

Editeur : Autoédition

Livre : ICI

Lorsque Miguel jette un sort à Julia après qu’elle a refusé ses avances, elle n’y croit pas. Mais après des années d’échecs sentimentaux, elle est forcée de se rendre à l’évidence. La malédiction de l’amour de vacances la poursuit. C’est lors d’un voyage sur la terre natale de Miguel que Julia est bien décidée à retrouver son jeteur de sort et à conjurer la malédiction.

 

⭐⭐⭐⭐

J’avoue que c’est principalement la couverture qui m’a donné envie d’en savoir plus. Bien entendu, il y a également le résumé, mais cette couverture, je la trouvais juste trop belle pour ne pas en découvrir plus sur ce récit.

C’est une romance toute gentillette qui aurait, d’après moi, être un peu plus aproffondie sur le côté chamanisme, mais cela se laisse lire sans problèmes. J’ai même eu l’impression d’arriver bien trop rapidement à la fin, en même temps, un peu moins de 200 pages, ce n’est pas énormément de pages.

En arrivant la fin je me suis dit qu’il manquait une partie pour tout comprendre, et c’est là que j’ai commencé à regarder sur le net pour voir d’autres avis. Eh bien en fait, c’est tout à fait normal, cela sera une trilogie, c’est donc ici le premier tome, logique au final que j’aie pu ressentir cette impression de manque en tournant la dernière page ! Je ne sais plus sur quel blog je l’ai lue cette info par contre, j’ai lu plusieurs avis l’un après l’autre et j’avoue ne pas forcément avoir regardé chez qui j’étais lorsque j’ai fait cette découverte 🙁

Bien que n’ayant eu cette petit info que lorsque j’ai eu terminé ma lecture, je trouve que l’auteure a su créer un univers original pour sa romance. Si c’est le cas, je ne me souviens absolument pas avoir lu ce genre d’intrigue auparavant. C’est donc un super point positif et du coup, j’espère que le prochain tome m’apportera ce petit plus qu’il me manquait ici, mais honnêtement, je n’en doute pas.

J’ai aimé la plume de l’auteure, si je ne me trompe pas, c’est d’ailleurs son premier livre, eh bien je peux vous dire que pour un premier, l’écriture ne me l’a pas fait ressentir. C’est totalement fluide et cela devient assez vite addictif. Si je n’avais pas eu ce petit souci que je précise plus haut, je serais partie sur une note maximale. J’espère que la suite ne se fera pas attendre trop longtemps, j’ai hâte d’en savoir encore plus.

Je n’aurais jamais pu tomber amoureuse de cet homme qui m’empêchait de dormir la nuit et qui m’empêchait de voir mes amis le jour tellement il était possessif. J’étais arrivée à la conclusion qu’il ne fallait plus jamais que j’utilise de sites de rencontre et que je devais attendre que la vie me donne de nouveau un homme que j’aimerais.

Merci à June Caravel ainsi qu’au site Simplement.Pro.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *