Je sais que tu te souviens > Jennifer Donaldson

PARU LE 14 NOVEMBRE 2019 AUX EDITIONS HUGO NEW WAY

LIEN D’ACHAT – ICI

Quand sa meilleure amie disparaît lors d’une soirée, Ruthie va mener l’enquête pour la retrouver.

Après trois longues années passées à la ville, Ruthie Hayden retrouve son village natal d’Alaska pour apprendre la terrible nouvelle… Zahra était sa meilleure amie quand elles étaient enfants – la seule personne qui la comprenait vraiment. Elle se fait alors une promesse : mettre tout en oeuvre pour la retrouver.

Zahra s’est échappée d’une soirée quelques jours à peine avant le retour de Ruthie. On ne l’a jamais revue. Mais sa nouvelle amie Tabitha n’a pas l’air tant dévastée par la nouvelle. Aurait-elle quelque chose à se reprocher ? Et Ben, son petit ami ? Il est très énervé d’avoir appris qu’elle avait un autre prétendant depuis quelques mois. Son grand-père, le pasteur du village, semble désapprouver un peu trop fortement les moeurs de sa petite fille. Quant aux gens du coin, la disparition d’une jeune fille noire semble être le scenario parfait pour les pires ragots.

Alors qu’elle rassemble les pièces du puzzle, Zahra plonge de plus en plus profond dans l’intimité de son amie. Elle va découvrir que certaines révélations sont plus dangereuses qu’on ne pourrait le croire…

⭐⭐⭐⭐⭐

UN THRILLER YOUNG ADULT MACHIAVÉLIQUE ! 

Jennifer Donaldson nous offre un thriller young adult machiavélique et ô combien efficace. Avec un rythme soutenu et une trame addictive, je me suis laissée porter par un récit surprenant avec un dénouement qui m’a cloué sur place.

Ce récit met en lumière des thématiques intéressantes telles que l’amitié, le deuil mais aussi un contenu fictionnel intense psychologiquement.

DES PERSONNAGES INSAISISSABLES…

Dès les premières lignes, l’autrice nous prend au piège. On découvre des personnages insaisissables. Ruthie revient dans son Alaska natale suite au décès de sa mère, sa plus grande joie ? Retrouver son amie Zahra… Hélas, celle-ci disparaît lors d’une soirée un peu trop arrosée… Ruthie ne peut rester sans rien faire alors que sa meilleure amie est portée disparue. Elle va mener l’enquête en s’intégrant au mieux dans son nouvel environnement. Elle va faire connaissance avec les amis de Zahra qui ne semblent pas tellement perturbés par l’absence de leur amie.

Ruthie va mener l’enquête, se rapprocher des bonnes personnes et essayer de découvrir la vie de son amie sur les trois dernières années. Arrivera-t-elle à découvrir ce qui est arrivé à Zahra ?

J’ai adoré tous les personnages de ce roman. J’ai suspecté chacun d’entre eux… Ruthie est une héroïne intéressante, je n’ai eu de cesse de vouloir déchiffrer ses réactions, elle a une personnalité complexe et c’est difficile de lire en elle. Tabitha et Ben sont géniaux, ils font des suspects idéaux, j’ai aimé leurs rôles, leurs tempéraments et la façon dont ils ont évolués dans l’histoire.

Les autres personnages sont nombreux et mon Dieu, je peux vous dire qu’ils ne vous laisseront pas de marbre. J’ai ressenti des émotions intenses les concernant, j’ai été déroutée à plusieurs reprises.

UNE INTRIGUE EFFICACE ET ADDICTIVE ! 

Que dire de l’intrigue si ce n’est qu’elle est efficace et addictive. L’autrice aborde des thématiques très actuelles. J’ai aimé les réflexions sur l’amitié, les addictions, la religion et bien d’autres encore. Le récit est ni trop court ni trop long, je dirais qu’il a la longueur idéale pour surprendre le lecteur.

J’ai dévoré ce roman en quelques heures et je suis restée stoïque en le terminant. Mon Dieu, je n’ai rien vu venir. J’avais deviné quelques détails durant l’enquête mais je me suis laissé berner par le reste de l’intrigue.

Ce roman young adult est vraiment original, j’ai totalement adhéré à la plume de Jennifer Donaldson, son style est incisif, fluide et addictif. La narration est prenante, elle peut être perturbante par moment car l’on doute de tout et de tout le monde. Ce fut un vrai régal de me laisser mener par le bout du nez.

Le récit se déroule en Alaska, cela confère à l’histoire une ambiance particulière, les lieux décrits m’ont transporté directement sur place pour m’immerger au mieux dans cette course folle.

EN BREF : 

Jennifer Donaldson nous offre un thriller young adult diabolique. Laissez-vous tenter par ce récit addictif qui entraîne le lecteur dans une intrigue machiavélique. La collection New Way nous offre une fois de plus une histoire percutante qui mêle fiction et réalité d’une manière déconcertante. La réflexion est au rendez-vous pour mieux nous divertir. Un roman efficace à découvrir sans plus attendre.

« Que c’est-il passé ce soir-là ? Combien de gens sont au courant ? Les voix s’apaisent et le dîner s’achève dans le silence. Apparemment, je n’obtiendrai pas la vérité des amis de Ben.

Ce qui signifie que je vais devoir la trouver moi-même. »

Je remercie les éditions Hugo & Cie pour cette lecture.

Un commentaire sur « Je sais que tu te souviens > Jennifer Donaldson »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *