Le démêleur de rêves » Carina Rozenfeld

Editeur : Scrinéo

Livre : ICI

Sur Sédora, comme sur les 101 planètes habitées par l’humanité et reliées entre elles par le Fil, plus personne ne sort de chez soi. La population a les yeux rivés sur ses écrans… en particulier sur le programme des Démêleurs de rêves.

Neven est un jeune Démêleur : il met en scène les songes des Rêveurs et les diffuse au grand public. Il est aussi le plus célèbre et chacun de ses films est attendu par des milliards de spectateurs à travers la galaxie. Comme tout le monde, il vit une existence recluse et répétitive, jusqu’au jour où un ancien Démêleur, GuidéOnn, le contacte afin de récupérer les rêves du sujet 1110.

Qui est ce Rêveur 1110 ? En quoi est-il si particulier ? Quel mystère se cache dans ses songes ?

Sa soif de réponses pousse Neven à briser sa routine, et à oser faire ce que l’humanité a oublié depuis longtemps : quitter son monde, emprunter le réseau de Fil, afin de découvrir l’univers et la vérité…

 

⭐⭐⭐⭐

Le démêleur de rêves, rien que le titre c’est déjà tout un programme en perspective. Après le titre, il y a également le résumé qui nous promet une intrigue complexe, du moins, c’est de cette manière que moi je l’interprète 🙂 Sans oublier que j’ai chaque fois aimé ce que j’ai lu des parutions Scrineo, je ne voyais là aucune raison valable pour ne pas découvrir celui-ci, de plus, il me fait connaître une plume que je n’ai jamais lue.

Je dois bien avouer, que le début fut un peu difficile, mais ce n’était que le temps de me familiariser avec la plume et l’univers, après quelques pages, j’étais immergée dans l’intrigue avec l’envie de ne pas en sortir. Je ne sais pas si c’est le cas dans tout ses livres, mais j’ai trouvé que certaines phrase étaient parfois très longues, bien que cela ne fut pas réellement une gêne, c’est plutôt que cela m’a étonné, je n’en ai pas vraiment l’habitude.

Si l’intrique ainsi que les personnages sont très complets, je trouve néanmoins que ce roman est à la portée  de tous, des plus jeunes également. L’auteure n’encombre pas le récit de multiples descriptions, le lecteur devra parfois faire fonctionner son imagination, ce que je trouve agréable d’ailleurs, elle n’en dit pas trop, juste ce qu’il faut pour tenir le lecteur en éveil.

Je me suis retrouvée dans un univers unique et riche. Si vous aimez les romans avec de nombreux personnages, vous risquez peut-être d’être déçu, car non, il n’y a pas une multitude de personnages dans ce récit, là aussi, juste ce qu’il faut pour ne pas que le lecteur se perde.

Une intrigue futuriste mais qui nous parle de sujets très actuels tournant autour de la technologie, d’une manière à faire prendre conscience que les gens ne sortent plus beaucoup de chez eux, maintenant on peut faire tellement de choses avec internet que les gens ne prennent même plus la peine de se parler.

Une belle découverte, non seulement le livre en lui-même, mais également la plume de Carina Rozenfeld que je compte bien lire à nouveau avec une des ses autres parutions.

Le cœur de Neven se serra. Il n’avait jamais été aimé ainsi et n’avait jamais aimé aussi intensément. Il n’avait jamais éprouvé une passion pour laquelle il aurait été prêt à tout sacrifier.

Un commentaire sur « Le démêleur de rêves » Carina Rozenfeld »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *