Liz #1.5 – Dangereux désirs » G.H.David

Editeur : Elixyria

Livre : ICI

Kindle : ICI

Max, jeune homme intelligent, populaire, issu d’une famille aisée, se contente d’amours ordinaires et d’amitiés simples. Mais tout n’est qu’apparences. Insensible, hermétique au désir, il reste foncièrement solitaire. Son drame : une rancœur viscérale envers un père qui, en privilégiant son ambition, a brisé sa vie.

Comme un ouragan, Élisabeth Ribes va surgir dans son existence et tout remettre en question.

Sombres révélations, obscure dépendance, on ne lutte pas contre la destinée !

 

⭐⭐⭐⭐⭐

Bon, eh bien je vous préviens, l’effet addictif de la plume de G.H. David a encore frappé avec ce tome intermédiaire, je n’ai pu me résoudre à retrouver mon lit avant d’avoir tourné la dernière page ! Heureusement, il est un peu moins long que le tome 1, mais quand même !

Max, …, Max Max Max… Comment ne pas tomber entièrement sous son charme, honnêtement, ce tome qui lui est consacré m’a complètement chamboulée. Me retrouver dans sa tête, voir avec ses yeux, cela nous réserve des moments d’une intensité à tout faire exploser, et en même temps, quelle lectrice ne craquerait pas ?

Max est on ne peut plus homme, quand à G.H. David, eh bien c’est bel et bien une femme, ou alors nous nous faisons tous berner en beauté … Mais croyez-moi qu’elle est plus que apte à nous immerger dans un esprit masculin, durant toute votre lecture, vous serez Max, vous finirez par penser comme lui, à voir ce qu’il voit, à ressentir tout ce qu’il peut ressentir. Vous allez vouloir tout mettre en oeuvre pour que tout se passe bien pour lui, mais vous ne pourrez qu’assister au déroulement de cette intrigue à travers lui. Même si par moment vous aurez envie de sortir de son esprit pour pouvoir mettre un peu d’ordre, vous ne le pourrez pas, et vous serez frustré tout comme je l’ai été.

Cependant, c’est le genre de frustration que vous allez adorer, vous serez encore plus frustré lorsque vous aurez tourné la dernière page et vous n’aurez plus qu’une seule envie, revenir à la première pour rester en sa compagnie. Et croyez-moi, que vous voudrez le faire, peu importe l’heure à laquelle vous refermez ce tome, vous ne voudrez pas que cela finisse. Je parle d’expérience !

Ce que j’ai principalement aimé, c’est que si nous découvrons Max dans le premier tome, on se fait une certaine idée de lui, et que lorsque nous lisons ce tome intermédiaire et découvrons qui il est, eh bien soit on l’avait bien cerné précédemment et on sait alors que l’on avait raison, soit on était quelque peu à côté de la plaque et on découvre un homme bien différent de ce que l’on pensait. A ce moment-là, peu importe si nous l’avions bien cerné ou pas, on tombe sous son charme que j’oserais qualifier de ravageur. Ne pensez pas malgré tout que ce cher Max a la vie facile et que tout lui tombe tout cuit dans le bec.

Je ne vois qu’une seule chose à dire, non non je ne dirai absolument rien de plus sur ce tome, je ne vous dirai que de foncer si ce n’est pas déjà fait, vous allez vous aussi tomber sous le charme, vous allez vous aussi vous laisser totalement envoûter par la plume carrément magique de l’auteure, et vous en voudrez encore et encore.

Si j’avais su un instant que la vie puisse un jour m’être favorable, alors j’aurais gardé plus d’espoir et d’innocence, profité davantage.

Merci à G.H. David pour sa confiance.

Retrouvez mon avis sur le premier tome :
#1 Plongée obscure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *