Aime-moi si tu peux » Séverine Vialon

Editeur : Autoédition

Livre : ICI

Kindle : ICI

Malgré la maladie qui la cloue dans un fauteuil, Angèle a tout pour être heureuse : un travail qui lui plaît, un homme qui partage sa vie malgré son handicap, un projet de mariage…

Ce projet fait resurgir de vieilles douleurs qu’elle croyait avoir réussi à enfouir au fond d’elle-même. Un manque qui l’empêche de trouver le bonheur total.

Entre secrets de famille, recherches et déceptions, Angèle réussira-t-elle à construire sa vie d’adulte, envers et contre tout ?

 

⭐⭐⭐⭐⭐

Je n’y connais pas grand chose en pathologie médicale, ni en handicap, bien que je m’y intéresse un peu, il y a tellement de maladies sur terre qu’il y a de quoi tourner chèvre.

Séverine Vialon est une auteure dont j’apprécie énormément la plume, chacune de ses parutions est un pur moment de plaisir. Et cette fois encore, cela ne changera pas. Bien que pur cette nouvelle parution, elle change radicalement de registre, tout en restant dans la romance, elle sensiblise sur le thème du handicap, sur celui de l’avancée de la science, sur celui du Téléthon.

En parlant du Téléthon, Séverine reversera d’ailleurs une partie du prix du livre, à hauteur de 1€ sur la version papier, ainsi que 10% des revenus sur la version numérique.

Sans entrer dans les détails afin de vous laisser découvrir par vous-même l’histoire d’Angèle, je peux vous dire que c’est écrit avec justesse et sensibilité. Nous allons vivre le quotidien de cette jeune femme qui a vu sa vie complètement changer au fil des années. Cette jeune femme qui a été élevée uniquement par sa mère tout simplement parce que son père n’a pas accepté de voir sa fille diminuée, cet homme qui a fait une croix sur elle car il l’a considérait comme un échec.

Elle n’a cependant pas manqué d’amour et a du grandir en voyant ses capacités fondre comme neige au soleil. Malgré tout, c’est une jeune femme pleine de courage, qui a une vie personnelle épanouie et un travail. Il y a même un projet de mariage, mais c’est ce projet qui va mettre une zone d’ombre dans sa vie, un manque qu’elle va vouloir combler.

J’ai adoré l’humour présent dans ce récit qui est parfois difficile malgré tout, mais on y ressent de l’espoir, on en ressort plus fort en se disant que finalement nous ne sommes pas si mal lorsque nous avons la possibilité de nous mouvoir sur nos deux jambes alors que certaines personnes n’ont même pas cette chance.

A nouveau une très belle histoire que nous offre Séverine.

Il l’aime telle qu’elle est, handicapée ou pas, mais si un autre lendemain était possible sans ses soucis de santé, il n’hésiterait pas. Pour elle, pour lui, pour le futur qu’il espère construire.

Merci à Séverine Vialon pour sa confiance.

2 commentaires sur « Aime-moi si tu peux » Séverine Vialon »

  1. Merci pour cette superbe chronique que je découvre au retour du travail. Heureuse d’avoir encore conquis ton cœur. Un roman qui n’a pas été facile à écrire, car moi non plus je ne connaissais pas grand chose sur le sujet. Mr Cottet, Directeur Général du Téléthon m’a bien épaulé sur le sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *