Connexions secrètes » Lucas Courage

Editeur : Scrinéo

Livre : ICI

Je m’appelle Lucas Courage. Je n’ai pas choisi ce nom ni d’avoir un pouvoir extraordinaire, mais secret. Je n’ai pas choisi d’avoir un père espion, ni d’être recruté avec lui par le président de la République pour démanteler un réseau de terroristes. Je n’ai pas choisi non plus l’aventure, les poursuites, les énigmes… Partir au Shahistan, être pris en otage, assister à des assassinats… ! Je n’ai pas choisi de vivre, comme dirait Manon – Ah Manon… -, dans ce monde de dingues !

 

⭐⭐⭐

Connexions secrètes, un livre qui avait clairement tout pour me plaire, mais…

Il faut savoir que c’est un livre destiné aux jeunes lecteurs, ou du moins, aux adolescents. Et franchement, à ce niveau, je suis d’accord. Cependant, je trouve que même pour les ados, c’est parfois un peu trop simple comme intrigue. Ce n’est, bien entendu que mon propre ressenti, je le ferai lire à mon fils de quinze ans pour savoir ce qu’il en pense.

Par contre, le gros point qui pour moi, est positif, c’est que de la première à la dernière page, le rythme est bien présent et soutenu, franchement impossible d’avoir envie de bailler d’ennui durant cette lecture.

Par moment, Lucas m’a un peu fait penser aux anciens acteurs du genre De Funès. C’est un personnage qui ne se ménage pas et qui malgré le stress bien présent, trouve toujours la petite touche qui nous fera sourire. Au niveau de l’action, il serait plutôt dans le genre Belmondo, un acteur que j’adore depuis toujours d’ailleurs, avec lui non plus ce n’est pas possible de s’ennuyer, et il a, lui aussi cette touche d’humour qui nosu fait parfois rire aux éclats.

Vous allez avoir droit à quelques passages complètement loufoques et impossible à imaginer, mais je trouve que c’est là que réside le fait qu’il y a aussi de la légèreté dans le récit. Alors oui, j’ai trouvé que c’était simplifié, mais n’est-ce pas une manière également de parler de thèmes assez lourds aux plus jeunes, sans pour autant partir dans le gnangnan et faire comme si les plus jeunes n’était pas capables de comprendre ?

Je ne peux pas nier avoir passer un bon moment en compagnie de Lucas et son père, sans oublier Manon évidemment. J’aurais aimé que cela soit peut-être un peu moins simplifié malgré tout.

Un nid d’espions. La France était un nid d’espions. Et pas tous du bon côté.

Des méchants, des hallucinés, des psychopathes. Des adorateurs de la déesse Melkiar. Partout, à tout les niveaux de la hiérarchie.

[…]

Quelle angoisse ! A qui se fier ?

2 commentaires sur « Connexions secrètes » Lucas Courage »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *