Archibald Skye #1 – Y a-t-il pénurie de Chamallows à San Francisco > Jupiter Phaeton

PARU LE 8 AOÛT 2019 EN AUTOÉDITION

LIEN D’ACHAT – ICI

Archie, de son vrai prénom Archibald, parce que ses parents avaient décidé d’être idiots le jour de sa naissance et de lui filer un prénom de garçon, est garde du corps. La plupart du temps, elle s’occupe du zoo du coin, donc elle est plutôt agent de sécurité, ce qui est déjà une sacrée chance car devinez quoi ? Elle n’a pas de pouvoirs. Rien. Nada. Le vide interdimensionnel. Tout ça dans un monde où les pouvoirs, ça pullule dans tous les sens. TOUT LE MONDE a un pouvoir, vous voyez le tableau ? Tout le monde, sauf elle.

Mais voilà qu’elle se retrouve à assurer la sécurité de Shawn Claw, LE chanteur ultra populaire du moment, celui que tout le monde veut épouser, surtout Esteban, le meilleur ami d’Archie, qui fantasme totalement sur la star.

Évidemment, ça ne se passe pas bien.

Évidemment, elle s’en tire in extremis.

Évidemment, elle ne compte pas en rester là.

Archie prévoit une apocalypse dans 5,4,3, …

⭐⭐⭐⭐⭐

INTERVIEW EXCLUSIVE D’UNE CHRONIQUEUSE AU BOUT DE SA VIE…

Sur une idée de Jupiter Phaeton…

Journaliste : Chère Marlène, comment avez-vous vécu cette immersion dans l’univers d’Archibald Skye ?

Moi : Tout d’abord, j’aimerai que l’on se tutoie, car après ce que je viens de vivre, j’ai besoin d’une alliée, si tu vois ce que je veux dire ! Bref, dès les premières lignes, j’ai totalement adhéré au style de l’autrice, vous la connaissez ? Jupiter Phaeton ? Tu vois le genre ? Un peu fêlée sur les bords mais avec une plume qui a un goût de reviens-y.

Le début du récit met dans l’ambiance, on se projette directement dans un monde qui n’est pas si différent du nôtre, dans ce futur proche où les humains sont dotés de pouvoirs. Tous, sauf notre Archie nationale, qui est bien contente de se démarquer de la populasse.

Journaliste : Qu’as-tu pensé des personnages ?

Moi : Hum… Par qui commencer… Archie est une héroïne complètement déjantée, j’ai adoré sa personnalité, ou devrais-je dire, ses personnalités ? Archie est excellente, c’est le genre d’héroïne que l’on adore forcément. Elle est tellement complexe au final, elle n’est pas schizo, mais bon sang, toutes les facettes de sa personnalité entrent en collision pour nous offrir une nana insondable. J’ai beaucoup aimé la découvrir au fil des pages car elle se dévoile malgré sa faculté à ériger des murs autour d’elle. Archie, c’est une bombe à retardement !

Esteban, n’est autre que le meilleur ami d’Archie. Le seul ami d’Archie ? Bref, il est avec Archie comme une moule à son rocher, tu vois ? Esteban est loyal, terriblement attachant et drôle. J’ai adoré ce personnage car il apporte beaucoup à l’histoire, la notion d’amitié est bien représentée grâce à lui.

Shawn Claw… Shawn Chou !!! Mais je suis atteinte de la Shawn Madness, non d’un panda sans bambou ! Shawn est génial, j’ai A-DO-RÉ son personnage. Vous allez forcément le kiffer, mais faites gaffe, y a déjà du monde sur le dossier ^^ Shawn est surprenant, il n’est pas un cliché sur patte, et c’est ce que j’ai adoré !

Journaliste : Quelles émotions as-tu ressenti lors de ta lecture ?

Moi : C’est un peu délicat comme question ça, non ? Et bien, c’est très simple, je suis passé par différents stades pendant ma lecture. Déjà, je peux dire que j’ai eu une infinité de fous rires, tu sais, de ceux qui donnent des crampes à l’estomac ! J’ai adoré l’ambiance de l’histoire et toutes les émotions que j’ai ressenti.

Je suis passé du rire aux larmes. J’ai eu des envies de meurtres, j’ai ressenti tout ce qu’Archie a ressenti et ça m’a parfois troublée.

Journaliste : Peux-tu nous dire un peu ce que tu as pensé de l’intrigue ?

Moi : C’est à ce niveau que j’ai été le plus surprise. Parce que franchement, cette histoire est complètement barrée. Qu’on se le dise, Jupiter Phaeton n’est pas toute seule dans sa tête. Mais son récit n’est pas qu’une succession de scènes cocasses, non, il y a énormément d’action et une intrigue qui tient la route. Cela a totalement fonctionné avec moi.

Si on met de côté l’aspect humour et second degré de l’histoire, on découvre des thématiques vraiment intéressantes qui sont exposées dans l’intrigue. Le fait que l’histoire se passe dans le futur, cela nous offre une vision de la vie avec des mœurs qui ont évoluées, des problématiques différentes liées aux pouvoirs des uns et des autres. Tout est bien pensé,je me suis laissé convaincre au fil des pages.

Il y a énormément d’action dans ce roman, et en même temps, l’autrice a pris son temps sur l’introspection des personnages. J’ai été étonnée de découvrir certains détails sur nos héros.

Journaliste : Comment te sens-tu maintenant que tu as terminé ce premier opus ?

Moi : Si on met de côté le fait que je sois en manque de chamallows, en manque d’Archie, d’Esteban, de Shawn et que j’ai certainement perdu toute ma santé mentale. Je peux dire que je me sens bien…

Non, mais quelle question. Je peux vous dire qu’en terminant ce roman, je ressentais déjà un peu le manque. Je m’interroge aussi sur le fait que j’entende maintenant des voix… Il me semble que cela n’est pas bon signe.

Terminer ce roman, c’est comme… un paquet de chamallows vide… C’est angoissant, frustrant et inimaginable. C’est comme arrêter ton film préféré en plein milieu et dire hop c’est fini…

Jupiter Phaeton est diabolique ! Sadique c’est un fait ! Elle a su me rendre dépendante, déjà que j’étais pas très équilibrée comme lectrice, mais ce genre d’histoire n’arrange clairement pas mon cas.

Journaliste : Comment vas-tu survivre en attendant de lire la suite ? 

Moi : Alors, j’ai prévu d’aller me réapprovisionner en chamallows. J’ai prévu d’aller lire tout un tas d’infos inutiles sur wikipédia. Je pense peut-être que je vais relire certains passages que j’ai relevé pour avoir ma dose. J’essaye de ne pas trop spéculer sur la suite, à chaque fois je me fais du mal !

Journaliste : Le mot de la fin ? 

Jupiter Phaeton nous offre un premier opus excellent, drôle et addictif. Des rebondissements, de l’humour, du sarcasme, des émotions YoYo ! Un univers maîtrisé, le premier tome de cette saga d’Urban Fantasy m’a conquise. Archie a débarqué dans ma vie de lectrice, et même si elle n’aime pas les gens et bien moi je l’aime ^^ Ainsi qu’Esteban et Shawn. Tyran et Craig aussi. Bref, une expérience de lecture délirante qui crée sans aucun doute une lourde dépendance ! On se retrouve très vite pour la suite, si je survis évidemment !

« Je n’ai rien, je n’ai pas le moindre pouvoir sauf si être capable de mettre vingt chamallows en même temps dans sa bouche doit être considéré comme un pouvoir. »

Je remercie Jupiter Phaeton pour cette lecture chamallowesque ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *