Le secret du colibri > Jaye Robin Brown

PARU LE 30 AOÛT 2019 AUX EDITIONS DU CHAT NOIR

LIEN D’ACHAT – ICI

Jessica se bat depuis plusieurs années pour contrôler ses colères intempestives. Quand elle rencontre Vivi, c’est le coup de foudre. La jeune fille lui apprend à gérer ses émotions et l’encourage à développer ses dons pour le dessin. L’avenir semble rempli de possibilités. Le monde parfait de Jess s’écroule quand Vivi meurt. Dévastée, l’adolescente abandonne toute idée d’aller étudier l’art et repousse tous ses amis. Car, comment continuer si Vivi n’est plus à ses côtés ? Mêlant passé et présent Le secret du colibri est une histoire poignante sur le premier amour et le deuil mais aussi sur le pouvoir guérisseur de l’art.

⭐⭐⭐⭐⭐

UN ROMAN INTIMISTE ET TOUCHANT ! 

C’est un roman, c’est le portrait intimiste et touchant d’une héroïne qui porte le deuil de son amour perdu. On a pas souvent l’occasion dans la littérature Young Adult d’avoir des récits qui portent un écho lointain.

Dès les premières lignes, l’autrice happe le lecteur avec des émotions dévastatrice. Mais ce roman est magnifique à bien des égards. L’art se dessine comme une forme de rédemption, notre héroïne va prendre le chemin escarpé de la reconstruction grâce à l’art.

Jaye Robin Brown m’a émue, son écriture est douce et teintée  de nuances qui offrent un panel impressionnant d’émotions. Je me suis laissé envahir par cette histoire, les thèmes sont abordés avec justesse et sensibilité. L’histoire a une âme que j’ai pu touché du bout des doigts, c’est pour cela que j’ai autant lire des romans jeunes adultes, parce que l’on déniche parfois ce genre de perle rare.

UNE HÉROÏNE QUI A LA VIE DEVANT ELLE…

Grâce à l’alternance de passé et de présent, on comprend que Jessica a su trouver une forme d’apaisement grâce à la présence de Vivi, cette jeune fille dont elle est tombée amoureuse. La perte de son âme soeur va la faire basculer à nouveau dans un monde vide de sens. Toutes les couleurs se sont dissipées quand Vivi est morte. Jessica s’enferme dans sa souffrance, elle repousse les autres et décide de ne plus consacrer son temps à développer son don pour le dessin.

Jessica est une héroïne tellement attachante, j’ai trouvé qu’elle prenait littéralement vie au fil des pages, elle devait cette jeune fille que j’avais envie d’aider, que j’avais envie de prendre sous mon aile. Jessica est une jeune fille complexe, elle traverse une épreuve dont elle pense ne jamais se relever. Perdre l’amour de sa vie. Le cheminement de son histoire m’a remuée, j’ai su percevoir ses émotions au plus profond de mon cœur. Et ce, grâce à la plume de l’autrice.

UNE INTRIGUE CAPTIVANTE ET POÉTIQUE !

L’autrice nous propose vraiment un récit unique et captivant. L’art apporte une forme un peu abstraite tout au long de l’histoire. J’ai aimé le lyrisme et la poésie qui s’en dégage. Je trouve que l’art est bien représenté comme cette forme de soutien menant à une rédemption salvatrice.

Ce livre a une narration intense, tantôt dans le passé, tantôt dans le présent, nous suivons avec attention l’histoire de Jessica et Vivi.

L’homosexualité est très bien abordé, les problématiques adolescentes aussi. On se sent concerné par le combat de Jessica, on sombre avec elle pour mieux renaître.

Le roman est illustré, à l’image de cette magnifique couverture, vous allez découvrir de belles images dans le récit. J’ai trouvé cela parfait car c’est cohérent avec le cheminement de l’histoire.

L’amour est vraiment bien représenté dans ce roman, l’autrice a su nous démontrer la complexité de ce sentiment et la façon de gérer la perte. L’amour ne meurt pas avec la personne aimée, mais il faut apprendre à vivre avec l’absence. J’ai été émue aux larmes par moment tellement l’histoire est bien écrite.

EN BREF : 

Ne passez pas à côté de cet oiseau rare. [Le silence du colibri] est une histoire intime et pleine de pudeur. L’autrice nous offre un récit teinté d’espoir, une mise en lumière de l’art et de sa capacité à guérir certains maux. Je suis tombée sous le charme de la plume de l’autrice en quelques secondes seulement. Ce roman Young adult aborde des thématiques fortes comme le deuil, l’amour, l’homosexualité et la reconstruction. Le tout, avec beaucoup de finesse et d’intelligence.

« Vous avez eu de la chance de vous aimer comme ça. Entre chaque battement douloureux de mon cœur, j’ai juste envie de hurler « Fermez-la ». Ils ne savent pas. Ils ne peuvent pas savoir. Cette peine est trop brutale. Trop profonde. Trop personnelle. »

Je remercie les éditions du Chat noir pour cette lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *