#Audio – L’Amour dans la salle de bains » Stéphane Rosière

Editeur : 15K Editions

Audio et Numérique : ICI

Découvrir les coulisses : ICI

À l’école primaire, le narrateur s’éprend de Sophie, une fillette ravissante de son âge.
Au collège, il lui adresse pour la première fois la parole. Et exulte, en vain, à la perspective de cette boum où il pourra enfin la serrer dans ses bras.
Par la suite, ils se croiseront de temps à autre, échangeant quelques mots.
Jusqu’à ce week-end de lycée où il apprend qu’elle ira à une fête dans un appartement chic de Nantes. Il s’y rendra lui aussi, bien déterminé à tenter sa chance.

 

⭐⭐⭐⭐

Vous souvenez-vous des prémices de votre premier amour ? Cette sensation que l’on ressent lorsque ce sentiment nous tombe dessus ? Toutes les émotions que nous ressentons à ce moment-là ?

Moi, eh bien même si cela remonte loin (ouh la vieille !), je me souviens très bien de toutes les sensations que j’ai ressentir à ce moment-là. Je pense que c’est le genre de chose qui ne peut s’oublier d’ailleurs. Les picotements dans l’estomac, la voix qui se bloque, les frissons un peu partout sur le corps, les rougeurs qui montent aux joues sans crier gare, l’impression de ne plus voir rien d’autre que la personne concernée, …

Si le titre peut vous paraître étrange, croyez-moi, il prend tout son sens lorsque l’on écoute cette parution. J’avoue qu’il m’a intriguée ce titre, je me suis demandée dans quoi je m’embarquais. Mais au final, il est tout simplement tellement logique, mais il faut écouter (ou lire) ce récit pour le comprendre.

Lorsque j’ai terminé mon écoute, j’ai été prise de l’envie de retranscrire par écrit tout ce que moi j’avais ressenti à ce moment-clé de ma vie, celui où j’ai découvert ce qu’était de vouloir plus que de l’amitié avec une autre personne, celui où plus rien d’autre n’existait autour de moi lorsqu’il se trouvait à proximité.

J’ai aimé retrouver toutes ces sensations dans cette parution de Stéphane Rosière, j’ai trouvé qu’il retranscrivait très bien ce moment de notre vie. Il s’agit ici d’un point de vue masculin, mais finalement, il n’y a rien de différent avec ce que nous nous ressentons en tant que fille. J’ai vu que l’auteur a une autre parution chez le même éditeur, celle-ci fera partie de mes prochaines écoutes 🙂

Merci aux éditions 15K pour leur confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *