Love after dark > G.H. David

PARU LE 21 AOÛT 2019 AUX EDITIONS CITY – EDEN ROMANCE

LIEN D’ACHAT – ICI

David mène une double vie : homme d’affaires le jour, la nuit il devient « Le Baron », leader d’un gang de braqueurs qui suscite la crainte et impose le respect dans le milieu du grand banditisme. Mais ses ennemis sont nombreux, à commencer par la Mafia qui cherche à l’éliminer. Quand il rencontre Mahira, une jeune danseuse de cabaret, l’attirance est immédiate, le désir brûlant. Mais cette icône glamour est une femme dangereuse, capable du pire et qui cache, elle aussi, bien des secrets. Leur aventure est loin d’être sans risque. Les ennemis de David sont prêts à tout pour voir enfin « Le Baron » tomber et, entre leurs mains, Mahira pourrait devenir une arme redoutable. Pour survivre, David va devoir se mettre à nu et maîtriser ses démons…

Entre gangs et sentiments, un jeu à haut risque…

⭐⭐⭐,5

UN ROMANTIC SUSPENSE ADDICTIF ! 

Premier roman de G.H. David que je lis, et je vous avoue que je suis totalement tombée sous le charme de sa plume et de son univers. J’adore les romantic suspense et si celui-ci n’a pas su me séduire de A à Z, j’ai tout de même apprécié certains aspects de l’histoire.

Dès le prologue, l’autrice annonce la couleur, David est un homme qui a deux casquette. Le jour, il est un homme d’affaire bien sous tout rapport, la nuit, il devient le chef d’un gang de braqueurs. Il excelle clairement dans les deux domaines et mènent ses business d’un main de maître.

Sa rencontre avec Mahira, danseuse de cabaret, va bouleverser son organisation bien huilée. Entre attraction, passion, danger et suspense, vous allez plonger dans un univers sombre et plutôt bien maîtrisé par l’autrice.

DES PERSONNAGES INTÉRESSANTS.

J’ai trouvé nos personnages intéressants. Nos héros sont magnétiques, sexy et passionnées. David est dangereux, mais sous cette façade se cache un homme plus malléable, moins dans le contrôle et j’ai aimé ça. J’ai été moins convaincue par Mahira. Cette jeune femme sensuelle qui évolue de façon abrupte et peu crédible. J’ai essayé de me mettre à sa place, de me demander comment j’aurais réagir face à ce qu’elle va vivre aux côtés de David et j’ai eu du mal à comprendre ses choix mais surtout à la transformation qui s’opère chez elle.

Il y a beaucoup de personnages secondaires, et je vous avoue que je m’y suis perdue à plusieurs reprises 🙁 J’ai dû me concentrer pour remettre les personnages dans le contexte et dans leur rôle. Il y a beaucoup de monde qui gravite autour de nos deux héros et parfois j’ai lâché un peu à cause de ça.

QUAND L’AMOUR SE MÊLE AU DANGER ! 

Les romantic suspense c’est vraiment ma came, car j’adore les romans policiers et les romances, alors lorsque tout est réuni dans une même histoire, c’est le must.

G.H. David nous offre une histoire qui mêle l’amour au danger avec brio. Sur ce point là, j’ai été totalement captivée par le cheminement de l’histoire. Il y a ce qu’il faut en rebondissements, en suspense et la romance est comme je les aime, sensuelle, intense et pleine d’émotions.

Je ne suis pas le genre de lectrice qui n’aime pas quand l’histoire d’amour s’installe rapidement, je crois à l’attraction, au coup de foudre, à l’obsession… Pour moi, la romance ne va pas trop vite, elle s’installe puissamment, et nos héros vont évoluer dans une relation très particulière. Ce qui est plaisant !

EN BREF : 

Un romantic suspense qui m’a plu pour l’action, les rebondissements et la romance. Je déplore seulement que quelques aspects de l’histoire, à commencer par l’évolution de l’héroïne, ne m’aient pas totalement convaincue. J’ai adoré la plume de G.H. David, et je vais faire en sorte de découvrir ses autres écrits.

— Mademoiselle, ne vous méprenez pas, si je suis venu de loin, ce n’est pas dans le but d’acheter votre vertu.

Et elle n’en a rien à cirer, Fioretti.

Je saisis sa main pour la porter à mes lèvres, comme s’il s’agissait d’un oiseau tremblant que j’aurais eu peur d’écraser en le serrant trop fort. Elle me détaille, critique, en fronçant les sourcils.

— Il me semble vous avoir déjà vu…

Je m’incline en une sorte de révérence maladroite en signe de respect qui doit paraître désuète et obséquieuse. Normalement, je n’ai pas besoin de ça, que ce soit grâce à ma belle gueule ou à mon porte-monnaie bien garni, je n’essuie aucun refus. Les gens sont superficiels, c’est si tristement facile… Mais avec elle, c’est différent, je veux faire mieux.

— En effet, j’ai eu le plaisir de vous croiser il y a quelques semaines sur Toulon. Mais j’avais envie d’en voir encore davantage. À vrai dire, je… serais curieux de découvrir chaque facette de vos compétences.

J’ai peur qu’elle me saute à la gorge. Ou pas. En fait, l’idée me séduirait assez. Viens à moi, petit oiseau, et je jouerai à chat…

Ses yeux regardent furtivement sur le côté et elle semble mal à l’aise, alors j’essaie de rendre ma voix plus douce encore :

— Pour être parfaitement honnête, je suis venu pour vos talents. Et si le bien-fondé de ma démarche vous échappe, je vous promets de rester protocolaire et de ne plus faire irruption dans votre quotidien. Je m’en tiendrai strictement au cadre professionnel et ne traiterai pas en personne. Mais, s’il vous plaît, accordez-moi ce dernier spectacle.

Tu la supplies, Fioretti, fais attention…

Sa bouche s’entrouvre comme si elle cherchait ses mots et, sous son maquillage, sa peau se teinte d’une nuance délicatement rosée.

— D’accord, concède-t-elle, je vais faire une exception… C’est juste que le cancan n’est pas notre spécialité et ce que vous demandez, à savoir une prestation privée, est une démarche très particulière qui me met mal à l’aise.

Un cancan ? J’ai pas demandé ça, moi ! Je veux juste qu’elle s’effeuille !

— Entendu. Dans ce cas, je tiendrai parole, après cette faveur, je disparaîtrai.

Je remercie les éditions City pour cette lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *