Premières Lignes #93

Premières lignes est un rendez-vous initié par Ma lecturothèque. Le principe est simple, tous les dimanches, je vais vous citez les premières lignes d’un ouvrage. J’aime beaucoup le principe de donner les premières lignes d’un roman pour se donner une idée du roman qu’on va lire. Rdv dont j’ai pris connaissance sur le blog La couleur des mots.

Aujourd’hui découvrez les premières lignes des romans suivant :

After our ashes de Amélie C. Astier à paraître en Autoédition

La couleur du poison de Chani Brooks paru en Autoédition

 

Aux yeux du monde, Ceres n’existe pas. Elle n’a pas de passé ni de preuves légales de son identité, si ce n’est les tatouages étranges qu’elle arbore sur une partie du corps. La jeune femme est renfermée et semble hantée par une enfance difficile qui éveille les soupçons dans la nouvelle vie qu’elle doit construire. Ceres n’est pas comme les autres, et les ombres qui la tourmentent sont ancrées en elle comme une doctrine dont il est difficile de se passer.

Pour Dante, la vie, c’est un ramassis d’emmerdes. Autrefois rebelle et impétueux, le jeune homme a passé deux ans dans le coma, et peine à se réadapter à une existence qui lui semble éphémère. Il reste cloitré chez lui pour fuir le regard des gens et la culpabilité qui le ronge lentement. Ses maux, il les expie à travers ses œuvres et son obsession pour la mort.

Ses deux âmes torturées n’étaient pas destinées à se rencontrer. Mais lorsque Ceres débarque dans sa vie, Dante est perturbé par cette fille sombre et mystérieuse au comportement bizarre et au passé troublant.

Et lorsque Ceres va sombrer, Dante ne va pas hésiter à l’aider, quitte à plonger lui aussi dans une obscurité dont il ne soupçonne pas l’existence ni la dangerosité. Mais tous les êtres écorchés ne peuvent être sauvés.

Premières Lignes

Prologue

Ceres

Je ne suis pas quelqu’un de bien. J’ai menti, j’ai tué des animaux, j’ai torturé des innocents, j’ai pris plaisir à le faire et j’en prendrai encore. On m’a brisée, puis reconstruite et j’ai savouré chacun de ces moments.

Elle a besoin de force, lui seul peut la lui donner. Il est son unique espoir, son plus grand tourment.

Une jeune femme intelligente ne va pas chez un homme rencontré en soirée. Serena le sait mais sa prépa scientifique l’a rendue folle de rage. Deux ans de travail acharné qui finissent sur un zéro. Suite à ce énième échec, Serena craque et suit son amie d’enfance en boîte de nuit. Elle finit la soirée avec de jeunes bourgeois du 16e. Serena vient de banlieue, elle n’a peur de rien et elle est ivre. Elle se fait piéger par Valéry, beau et envoûtant, mais à l’emprise malsaine. Serena sait que la soirée va dégénérer. Elle est prête à se battre mais elle entend des voix :
« Donne-moi ton souffle de vie et je te donnerai la force de te venger de lui. »
Se venger de quoi ? Rien n’est encore arrivé.
Pourtant, le regard d’émeraude de Valéry laisse présager le pire. Si seulement son corps était capable de le fuir. Si seulement cette voix ne tentait pas par tous les moyens de la ramener vers lui…

Et vous, jusqu’où seriez-vous prête à aller pour acquérir la puissance ?

Premières Lignes

Étape 1 : attirance

Sensation de bien-être cotonneux.

C’est la première fois depuis plus de deux ans que Serena est ivre. Ses études ne lui laissaient aucun répit. Elle ferme les yeux, savourant l’instant présent : le ronronnement du moteur, les rires qui résonnent dans la limousine, et enfin, la chaleur, brûlante, du jeune homme qui lui sert de siège. Les bras de Valéry reposent autour de la taille de Serena, soi-disant pour l’empêcher de glisser. Mais tout ce qu’il veut, c’est profiter d’elle plus à son aise. Serena sait à quoi s’en tenir sur lui. Elle n’est pas stupide, elle se croit même supérieurement intelligente. Mais parfois, elle agit bêtement, comme tout le monde. Lorsque Valéry a fait venir une limousine et que Serena a vu que les six places étaient prises par les amis de Valéry, elle n’aurait jamais dû s’asseoir sur ses genoux. C’était envoyer un mauvais signal à ce beau gosse arrogant qui lui a fait un numéro de charme à tomber et qui est persuadé qu’elle va finir la soirée dans son lit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *