Fingus Malister, feux follets, mandragor et cadavre frais > Ariel Holzl

PARU LE 2 OCTOBRE 2019 AUX EDITIONS RAGEOT

LIEN D’ACHAT – ICI

« Préparez une soupe de mandragore avec 120 g de sève de mandragore et 80 g d’or des fous. Mélangez les ingrédients dans un bocal à élixir et faites mijoter une journée à feu follet. Une fois la soupe terminée, il suffit de la répandre sur tout cadavre frais pour qu’il revienne à la vie en quelques minutes. Et le rituel de zombification est accompli ! »
Apprenti seigneur maléfique, Fingus Malister sait comment il va éblouir les jurés de sa future académie de magie. Mais il a besoin de l’aide d’une sorcière plus têtue que lui…


⭐⭐⭐⭐

UN ROMAN JEUNESSE QUI A TOUT D’UN GRAND ! 

Quand j’ai découvert la sortie de ce roman jeunesse, je n’ai pas hésité, séduite par la couverture et le synopsis, il fallait que je lise ce livre.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Ariel Holzl a réussi à me divertir grâce à son personnage hors du commun.

Fingus Malister, apprenti seigneur maléfique va devoir éblouir les jurés de sa future académie de magie, mais comment va-t-il s’y prendre ? Il a déjà sa petite idée, hélas seul cela semble irréalisable. Il va voir besoin d’aide, et seule une sorcière pourrait s’associer à lui pour mener à bien son projet… Une sorcière plus têtue que lui ^^

DES PERSONNAGES DRÔLES ET ATTACHANTS.

Je ne savais pas vraiment ce que Fingus Malister allait me réserver. C’est un personnage hors du commun qui a un humour pour le moins particulier ^^ Et j’ai adoré cela. Car Fingus Malister a un plan pour devenir un puissant nécromancien. Issu d’une famille de sorciers, notre héros (si je puis l’appeler ainsi :p) est déterminé à devenir un vrai méchant. On comprend très vite que ses intentions sont loin d’être noble. Et cela change vraiment ! Fingus va s’allier à Polly, cette sorcière têtue qui a elle aussi un caractère bien trempé. Notre duo infernal va tout mettre en oeuvre pour créer une potion magique qui propulsera peut-être Fingus à entrer à l’académie de magie.

On peut dire que nos héros sont vraiment à part. Leur personnalité et ce qu’ils vont vivre poussent le lecteur à s’interrogation, à douter de leurs émotions et c’est vraiment sympa d’être dérouté de la sorte. Cela fonctionne à merveille.

UNE INTRIGUE PLEINE D’HUMOUR ET DE REBONDISSEMENTS.

Ce que j’ai aimé avec ce roman, c’est qu’il se lit vraiment très bien, il ne s’adresse pas seulement à un jeune lectorat, car l’humour noir est vraiment bien exploité et tout le monde y trouvera son compte.

Le récit est court et se centralise sur la quête de nos héros mais tout un monde gravite autour d’eux et renforce vraiment l’ambiance particulière du roman.

A mes yeux, le format du roman est parfait pour offrir un moment de lecture divertissant et original. Les personnages sont convaincants dans leurs rôles, les rebondissements m’ont donné le sourire autant qu’ils m’ont divertit.

Je découvrais la plume de l’auteur avec ce roman, et je suis déjà sous le charme de cette écriture singulière et du ton de cette nouvelle saga.

EN BREF : 

Ariel Holzl nous offre un récit original bourré d’humour. J’ai aimé l’ambiance et le côté sombre de l’histoire, les personnages sont singuliers et évoluent dans un univers que j’ai adoré découvrir. L’humour noir est utilisé à bon escient, il provoque chez le lecteur des réactions spontanées que j’ai adoré ressentir. Ouvrir ce roman, c’est entrer dans un monde imaginé de A à Z par l’auteur, un univers qui est mis en scène avec ingéniosité et originalité. J’ai aimé me retrouver dans une ambiance sombre et en même temps fantasmagorique. Une bien belle lecture qui m’a sorti de mes habitudes littéraires. Une lecture idéale pour Halloween.


« – Tu devrais enlever ta cape, conseilla Polly en entortillant une boucle de ses cheveux roux autour de son doigt. Elle est trempée tu vas avoir un rhume.

– Oui ben… toi, tu devrais changer de robe ! Tu ressembles à un grain de raison obèse.

Polly se renfrogna, vexée.

« Parfait, pensa Fingus. D’après mon manuel, les nécromanciens doivent se montrer méprisants avec leurs sous-fifres ! Autant commencer tout de suite. »

Je remercie les éditions Rageot pour cette lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *