Dublin Lovers » Aurore Kopec

Editeur : Editions Textes Gais

Kindle : ICI

Rowan débarque à Dublin pour jouer dans une comédie musicale sur fond de légende celte. Il espère que ce changement d’horizon l’aidera à refaire sa vie après une période difficile. Si se faire de nouveaux amis l’angoisse, il est néanmoins décidé à aller de l’avant. En tombant amoureux de la jolie Maureen, il pense avoir définitivement tourné la page, mais l’Irlande a bien des charmes… Un homme aux envoûtants yeux noirs pourrait bien remettre en cause ce fragile équilibre.

 

⭐⭐⭐⭐⭐

La bisexualité est parfois abordée dans les romans, mais je trouve que ce n’est pas assez mis en avant, c’est plutôt un sujet secondaire. Ou n’ai-je pas lu les bons livres ? Enfin soit, je voulais en venir sur le fait que ici, Aurore Kopec met ce thème en avant, au premier plan, et que je trouve que c’est un gros point positif.

Rowan est bisexuel et ne s’en cache d’ailleurs pas. Il a vécu une longue relation avec Aisling, relation qui a duré sept ans ce qui n’est pas rien. Mais si tout semblait aller pour le mieux, Aisling a mis fin à cette relation et Rowan est, petit à petit, tombé en dépression.

Pour recommencer une nouvelle vie, ce n’est pas facile, surtout après une relation pour laquelle vous vous êtes investi, mais Rowan est bien décidé à remonter la pente. Il s’expatrie en Irlande afin justement de tout recommencer, nouvelle vie et nouveau job en perspective. Après tout, il ne risque pas de tomber sur Aisling qui lui est parti aux Etats-Unis pour sa carrière !

Rowan va en effet recommencer à vivre, même si c’est difficile, il va petit à petit se faire des amis parmi ses collègues de la comédie musicale dans laquelle il joue un rôle important. Il va également se remettre à fréquenter et l’amour va s’installer petit à petit. Tout va pour le mieux et Rowan respire à nouveau le bonheur.

Vous connaissez l’expression « il n’y a que les montagnes qui ne se rencontrent pas » ? Eh bien nous voilà maintenant en plein dans cette expression car oui, Aisling va débarquer en Irlande, après tout c’est son pays ! Rowan qui c’était reconstruit risque alors à tout moment de rechuter, heureusement il peut compter sur ses amis, Susan principalement, et Maureen, celle avec qui il vit une relation depuis quelques mois. Aisling semble avoir changé, mais Rowan peut-il dès lors prendre le risque de lui parler sans tomber ? Aisling a-t-il réellement changé ?

C’est la première fois que je lis une parution de cette auteure et franchement je suis conquise sur bien des points. Non seulement elle possède une très belle plume qui vous rend complètement addict, mais elle met en avant des thèmes que j’ai peu souvent lu, elle nous donne des personnages que l’on ne peut qu’avoir envie de connaître, elle sait jouer avec les émotions et franchement j’en veux encore. Première expérience de lecture de cette auteure réussie et ma whislist c’est vue allongée de quelques titres !

Je me remémorai cette citation d’Oscar Wilde,  dans Le portrait de Dorian Gray,, l’un de mes romans préférés : « le seul moyen de se débarasser d’une tentation est d’y céder ». Non, je ne céderais aps. Quoi que me disent mon coeur ou mon corps, je ne devais pas les écouter. Ma tête savait ce qui était bon pour moi et, assurément, ce n’était pas de rétablir une relation, quelle qu’elle soit, avec mon ex.

Merci à Aurore Kopec pour sa confiance.

Un commentaire sur « Dublin Lovers » Aurore Kopec »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *