Guide de survie pour le voyageur du temps amateur » Charles Yu

Editeur : Aux Forges de Vulcain

Livre : ICI

Le héros de notre histoire se nomme Charles Yu. C’est un bras cassé qui répare les machines à voyager dans le temps. Il a pour seuls compagnons un chien et une intelligence artificielle qui a le béguin pour lui. L’essentiel de son travail consiste à aller sauver des usagers qui, partis dans le passé pour revivre ces moments de leurs existences où leur vie a pris un mauvais tournant, se retrouvent coincés dans une boucle temporelle. Un jour, il se trouve lui-même prisonnier d’une boucle et devra partir à la recherche de son père, un inventeur frustré et méconnu, qui créa la machine à remonter le temps.

 

⭐⭐⭐⭐

Vous connaissez Retour vers le futur avec Marty McFly et Doc Brown ? Si vous avez aimez cette trilogie, vous devriez alors tout autant aimer ce livre. Bien que j’ai parfois eu l’impression de me perdre avec les termes techniques utilisés, à force de les rencontrer durant ma lecture, ils ne m’ont pas posé de problèmes durant bien longtemps.

Le thème des voyages dans le temps offre énormément de possibilités en terme d’intrigue, il y a pas mal de film et livre d’ailleurs sur ce thème. Avant de débuter ma lecture, je me suis donc demandée à quelle sauce celui-ci allait être présenté. Surtout qu’ici, nous sommes avec le premier roman de cet auteur et que la science-fiction n’est pas forcément un des genre les plus faciles, que ce soit à l’écriture où il faut malgré tout rester cohérent, ou à la lecture justement à cause de pas mal de termes parfois compliqués.

En allant sur Babélio, j’ai pu voir des avis négatifs. Alors, je me suis posée des questions sur ma propre lecture. Personnellement, hormis les termes scientifiques, je n’ai eu aucun problèmes, ni dans l’intrigue elle-même, ni avec les personnages, ni avec le fait que l’auteur se retrouve lui-même comme « héros » du récit. Pour ma part, honnêtement, je trouve que c’est plutôt pas mal ficelé du tout et que c’est une lecture plutôt entraînante.

C’est vrai que le style de l’auteur peut se montrer particulier, mais franchement, c’est ce qui pour moi, en fait sa particularité, au moins, je n’ai pas eu l’impression de déjà lu ou vu que j’ai parfois en lisant un roman de SF. Je trouve que l’auteur a su se démarquer. Peut-être trop et que les lecteurs préfèrent retrouver ce qu’ils connaissent déjà ? Je n’ai pas de réponse, mais moi, j’ai aimé ce que j’ai lu et je compte bien lire à nouveau cet auteur dont la plume m’a plu, tout comme son livre.

Ici, c’est juste assez qpacieux pour qu’une personne seule puisse y vivre indéfiniment – ou du moins, c’est ce que dit le manuel :
L’Utilisateur pourra survivre en isolement dans le Dispositif Récréatif pour Voyage Temporel MVT-31 pendant une durée indéfinie.

Merci à David et aux éditions Aux Forges de Vulcain pour leur confiance.

Un commentaire sur « Guide de survie pour le voyageur du temps amateur » Charles Yu »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *