Lésions intimes » Christophe Royer

Editeur : Taurnada

Livre : ICI

Nathalie Lesage, capitaine au caractère bien trempé, travaille au sein de la brigade de répression du proxénétisme. Une des branches de l’organisation  » Gorgona « , spécialisée dans un certain genre de soirées parisiennes, va l’amener à côtoyer un milieu où règnent la perversion et les pratiques extrêmes. Victime d’un banal accident, son enquête va prendre une tournure inattendue. Dans le même temps, le décès de son frère va l’obliger à renouer avec son passé. Tout va alors se mélanger et entraîner Nathalie vers l’inimaginable…

 

⭐⭐⭐⭐

Voilà un auteur qui n’épargne pas ses lecteurs, et j’adore cela, ne pas savoir à quoi m’attendre, être prise totalement au dépourvu, me sentir autant à l’agonie que les personnages. Bon je sais que j’aime aussi lorsque c’est un peu plus calme, mais un peu d’agitation par moment ne fait certainement pas de tort, et je trouve même que cela donne une bonne dose de piquant à la lecture.

Christophe Royer fait carrément partie de ses auteurs qui ne ménages personnes, et je suis d’ores et déjà complètement fan. En plus de ne pas m’avoir ménagée, il m’a rendue complètement accro à sa plume, à son intrigue que j’ai franchement eu beaucoup de mal à lâcher avant la fin. C’est vrai que l’intrigue est des plus prenantes, mais nous avons également un personnage féminin que l’on prend plaisir à découvrir, à comprendre, elle n’est pas lisse, elle est présente avec ses blessures, mais elle est d’une force au-delà de ce que j’en pensais au départ.

J’ai déjà lu des thrillers qui partent parfois dans trop de directions, des thrillers où les indices sont trop évidents, mais ici, pas de cela, l’auteur a su créer un univers que je décrirais comme déroutant et sans barrières. En général, je ne suis pas forcément super fan des femmes en tant que personnages principales dans es thrillers, ne m’en demandez pas la raison, je ne la connais pas moi-même, mais lorsque c’est le genre de femme comme ici avec Nathalie, alors je dis oui à 200%. Je suis d’ailleurs ravie d’avoir lu dans les remerciements que l’auteur nous donne rendez-vous prochainement avec elle, je suis déjà plus qu’impatiente de pouvoir la retrouver.

Mais ce thriller, il est également effrayant de réalisme, je pense que l’auteur a du passer des heures et des heures à se documenter, à peaufiner son récit, tout cela dans le but de nous offrir un thriller dont le lecteur ne peut qu’apprécier le cheminement de l’intrigue. Attention cependant, que vous allez en avoir le souffle coupé à plusieurs reprises. Mais dites-vous bien, que si celui-ci est édité aux éditions Taurnada, c’est qu’il a un énorme potentiel. S’il y a bien un éditeur que je ne peux que recommander aux amateurs du genre, c’est bien les éditions Taurnada. Impossible d’être déçu par une de leurs parutions, du moins, je ne l’ai jamais été jusqu’à aujourd’hui (et je ne le dis pas parce que nous avons la chance d’être partenaire avec eux, c’est la simple réalité).

Quelque part dans le monde, dans une salle blanche refroidie par une armée de climatiseurs, tapi dans le disque dur d’un serveur noyé au milieu de milliers d’autres, un message enregistré attendait sagement d’être écouté. Un message dont le contenu allait changer radicalement le cours de la vie de Nathalie.

Merci à Joël et aux éditions Taurnada pour leur confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *