Black Feelings Saison 1 > Mo Gadarr

 

PARU LE 12 SEPTEMBRE 2019 AUX EDITIONS HUGO NEW ROMANCE POCHE

LIEN D’ACHAT – ICI

Victime de harcèlement scolaire au lycée, Amandine ne sera plus jamais la même !

Si Mandy a voulu devenir professeure de français, c’est certes par passion pour l’enseignement, mais aussi et surtout, pour sensibiliser les jeunes au harcèlement scolaire. Elle-même victime de ce phénomène pendant ses années lycée, elle veut à tout prix éviter qu’il se reproduise.

Cependant, lorsqu’elle découvre que son ancien bourreau est un de ses collègues, tout bascule. Elle s’est fait une promesse : se venger de lui quelles qu’en soient les conséquences.

Elle n’a dès lors plus qu’un objectif en tête : le séduire pour mieux le détruire !


❤❤❤❤❤

Whaou ! J’annonce la couleur direct ! [BLACK FEELINGS] est un gros coup de cœur pour moi. Je pense que je suis clairement encore sous le coup de l’émotion. Mo Gadarr est vraiment allé au bout des choses avec ce roman. Elle a brodé une intrigue diaboliquement bien menée autour du thème du harcèlement scolaire. J’ai encore la tête qui tourne rien que d’y penser.

Non seulement elle sensibilise les lecteurs au harcèlement scolaire mais elle nous divertit d’une façon totalement troublante. J’ai dévoré ce roman d’une traite, tournant la dernière page à 2h12 du matin dans un état second. Totalement choquée par la puissance de cette histoire. Ce roman coup de poing vous hantera, vous n’oublierez jamais l’histoire de Mandy…

Que feriez-vous si vous retrouviez le bourreau de votre jeunesse ? Celui qui vous a anéanti et réduite à l’état de coquille vide ? Ressentiriez-vous cette haine brutale ? Cette envie de vengeance dévorante ? C’est ce que Mandy va vivre…

Mandy a vécu l’enfer au lycée. Elle a été la victime d’un harcèlement scolaire destructeur. Elle a vécu des choses dramatiques qui ont façonnée celle qu’elle est devenue… Elle a fait le deuil d’Amandine pour devenir Mandy, une femme qui n’a qu’une envie, se venger… Et le destin va mettre Matteo, son ancien bourreau, sur son chemin. La vie fait bien les choses n’est-ce pas ? Mandy a voulu devenir professeur de français, c’était en quelque sorte un rêve, mais c’était surtout pour pouvoir sensibiliser les lycéens contre le harcèlement scolaire. C’est une cause qu’elle défend avec hargne après en avoir été elle-même victime. Et l’heure de la vengeance a sonnée ! Nous allons la découvrir dans cette quête de vengeance… Mandy est prête à tout, tant pis pour les dommages collatéraux.

Ce roman est un véritable tremblement de terre… Il va vous faire trembler, il va vous bousculer et vous ouvrir les yeux sur le fléau qui sévit depuis des années déjà mais qui ne cesse de s’amplifier avec l’émergence des réseaux sociaux… Le harcèlement ne se limite plus aux murs des établissements scolaires, non il vous suit insidieusement chez vous pour mieux vous détruire. L’histoire de Mandy est déchirante ! Franchement, cette héroïne m’a vraiment retournée. Ce qu’elle a vécu m’a secouée et vraiment attristée. Mo Gadarr a vraiment réussi à me percuter de plein fouet. Son histoire est articulée avec beaucoup d’intelligence et le côté dark est vraiment très bien inséré dans l’intrigue. Le récit alterne passé et présent pour renforcer l’effet poignant de l’histoire. Le harcèlement dont a été victime Mandy est tout simplement ignoble, vraiment écœurant et effrayant. Le harcèlement scolaire est vraiment quelque chose que je crains, j’ai peur pour mes enfants, j’ai peur qu’ils se retrouvent dans la tourmente, mais aussi qu’ils deviennent bourreaux. Je suis très sensible et j’essaye autant que possible de dialoguer avec mes enfants, de les mettre en confiance pour qu’ils n’aient pas peur de se confier si un jour ils sont victimes de harcèlement mais en lisant l’histoire de Mandy, je me suis aperçue que c’est bien plus compliqué que cela…

J’ai aimé la plume de Mo Gadarr… Je dois dire que son style est vif et incisif. Son récit est nuancé, palpitant, perturbant et terriblement addictif. Elle a pris son temps pour nous livrer une histoire cohérente et percutante. Le côté de dark n’est que la répercussion de l’évolution de notre héroïne qui a totalement été détruite pendant son adolescence. Elle a tout perdu, elle n’est plus qu’une enveloppe de chair qu’elle alimente avec du sexe sans attache, c’était sa façon à elle de survivre, de ne pas sombrer… Mais était-ce réellement une solution à long terme ? Mandy est une héroïne qui m’a énormément touchée, je l’ai trouvé merveilleuse. Elle illustre vraiment bien la jeune fille qui ne demande rien à personne, qui a des rêves et qui tombe amoureuse du mauvais garçon… Vous savez comment on est quand on a 14/15 ans… Un crush est vite arrivé… Amandine a succombé au charme de Mattéo, il était adorable, il l’a mise en confiance et s’est bien moqué d’elle… Mais le pire était à venir… Ce fut le début de la descente aux enfers… Humiliations, moqueries, insultes et violence physique et morale. Amandine s’est progressivement transformé en Mandy… J’ai aimé cette dualité, notre héroïne est une jeune femme complexe aveuglée par sa soif de vengeance… J’ai vraiment aimé Mandy, même si elle m’a fait peur à certains moments, elle m’a fait peur car elle s’est clairement mise en danger, elle s’est autodétruite après cette période mouvementée de sa vie. Une période qui a conditionné la femme qu’elle est devenue. J’ai aimé la psychologie qui se développe autour de son personnage. L’auteure a eu assez de recul pour que tout s’imbrique avec logique et cohérence. Elle nous pousse à vouloir en savoir plus sur Mandy et sur ses choix de vie. On la découvre sous ses deux facettes, Amandine et Mandy et c’était captivant de suivre sa métamorphose. Mo Gadaar met en lumière les conséquences du harcèlement scolaire, ce que cela engendre…

Ce roman est peuplé de personnages essentiels au déroulement de l’histoire. Mattéo, notre héros/bourreau est tellement intéressant. Je dois dire que je n’ai pas pu me résoudre à le détester. Au fil des pages, on découvre ce que Mandy a vécu, on comprend qu’elle n’était pas la seule victime dans l’histoire. Son amie Chloé a un rôle très important, c’est une jeune fille touchante et j’ai souffert aussi avec son histoire. Je n’irai pas plus loin avec Chloé, je ne veux pas trop en dévoiler. Revenons à Mattéo… Mandy va enfin avoir sa vengeance, elle va le séduire et apparemment ce ne sera pas une tâche difficile mais dans la vie cela ne se passe jamais comme on l’avait prévu. Mattéo est un homme nouveau, il est bien loin de celui qu’il était étant jeune. C’est un personnage que j’ai aimé découvrir, il est assez facile à aimer car on a l’occasion de découvrir l’histoire en même temps que le présent. Il y a une sacré alchimie entre lui et Mandy, un lien qu’il a du mal à comprendre… C’est difficile d’en dire plus…

Les personnages secondaires ont tous une importance capitale. Vous les aimerez, vous les détesterez…. Mo Gadarr les met en scène avec des buts précis, renforcer les émotions qu’elle nous transmet, nous faire réagir tout au long de l’histoire.

L’intrigue est vraiment intelligente et divertissante. Le thème du harcèlement est au cœur du récit… On va découvrir les conséquences désastreuses que cela engendre chez les victimes. J’ai vraiment trouvé ce roman poignant, il est dur et je dois vous avouer que la violence a aussi sa place dans ces pages… J’ai aimé le dénouement et les nombreux rebondissements qui nous plongent dans une ambiance anxiogène, parfois malsaine… Le sexe devient une arme de destruction massive, utilisé à bon escient, il devient viral, obsessionnel et ravageur… L’amour, tel un poison va s’inviter dans cette danse motivée par la vengeance.

Ce roman n’est pas innocent, il est tout simplement exceptionnel. Il pointe du doigt un des pires fléaux de notre époque. Mo Gadarr peut se féliciter de proposer à ces lecteurs un roman coup de poing très divertissant. J’ai été vraiment stupéfaite par cette histoire. L’auteure a su me surprendre, elle m’a tenue en haleine du début à la fin. J’avoue que j’ai été touchée à tel point que j’ai pleuré à plusieurs reprises. J’ai ressenti le désarroi de notre héroïne et compris ses envies de prendre sa revanche. Le plus intéressant, c’est que l’auteure a réussi à étoffer son histoire pour que la morale soit totalement claire à la fin, le harcèlement est un thème qui est traité dans le passé mais aussi dans le présent car Mandy devient tout simplement le bourreau de son bourreau… et j’ai trouvé cela terriblement sournois, bien joué ^^ Ce roman n’est qu’émotions… Un vrai tourbillon !

En bref, ce roman m’a percuté de plein fouet. L’excellence du récit captivera tous les lecteurs. Mo Gadarr nous livre là une histoire qui se veut moderne, poignante et terriblement addictive. Elle appuie là où cela fait mal, elle a su aborder le thème du harcèlement scolaire de manière très intelligente et imagée… Elle a poussé le vice très loin en mettant en scène une héroïne qui a soif de vengeance. J’ai aimé les personnages qui sont travaillés avec soin. Vous ne pourrez pas oublier cette histoire ^^ [BLACK FEELINGS] c’est une histoire dans l’air du temps, c’est un roman coup de poing qui vous mettra ko… Mais attention, Mo Gadarr n’a pas omis le côté divertissant et ce livre contient tous les éléments pour en faire une romance qui a un côté sombre et excitant. L’auteure a contourné pas mal de codes propres à la romance pour sublimer son histoire qui va transmettre des messages très forts aux lecteurs.


J’ai prié pour que ce jour arrive… Après avoir prié pour le revoir, pour avoir des explications plutôt que de tomber une fois de plus sur la voix désincarnée de son opérateur téléphonique, pour arriver à ne pas mettre le feu à sa maison quand j’y ai trouvé un panneau « À vendre », pour survivre à un mois d’internement dans une unité pour adolescents en souffrance.
Mattéo Brady est enfin là. Devant moi. Je pensais qu’il allait me reconnaître, mais non. J’ai renoncé à éclaircir ses doutes, tout simplement parce que je ne suis plus Amandine. L’adolescente naïve et amoureuse qu’il a croisée il y a des années n’est plus. Physiquement et psychologiquement.
Je l’observe encore. Les années l’ont bonifié : son regard miel est devenu plus doux, ses tatouages sont cachés par une chemise blanche, ses cheveux autrefois chocolat sont aujourd’hui striés par de fins liserets cuivrés. Je le reconnais, Mattéo Brady est un bel homme.
Sa vie a l’air complètement normale, ce qui accentue encore une haine vivace longtemps enfouie au plus profond de moi.
En lui relâchant la main, je m’arrange pour cacher la mienne dans mon dos. Je serre le poing jusqu’à ce que mes ongles transpercent ma peau. Je saigne, j’en suis sûre, mais je m’en fous. La douleur brûlante m’aide à porter impeccablement le masque de sœur Sourire.
Mattéo Brady, ce salopard, reste tranquillement posté devant moi et ose me scruter de son air le plus tranquille. Il est propre sur lui, rien ne dépasse. À croire que monsieur s’est réellement embourgeoisé. Son regard a perdu de sa fouge et de sa hargne. Sa colère adolescente semble l’avoir définitivement quitté. Mais pas la mienne.
J’ai envie d’arracher le micro des mains de monsieur Aly et de hurler ce que je pense de ce fumier qui se trouve être mon tuteur. S’ils savaient tous par quoi je suis passée pour cet homme que j’ai aimé dès le premier regard et que j’ai haï à la minute où je l’ai revu, ils le considéreraient différemment. Lui et ses paroles bienveillantes. Lui et ses poèmes bien appris. Lui et sa petite gueule d’ange…

Je remercie les éditions Hugo & Cie pour cette lecture.

Un commentaire sur « Black Feelings Saison 1 > Mo Gadarr »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *