La Neuvième Tombe » Stefan Ahnhem

Editeur : Albin Michel

Livre : ICI

La nuit tombe sur Stockholm. En quittant le Parlement après une séance houleuse pour rejoindre la voiture qui l’attend, le ministre de la Justice disparaît. Cette même nuit, à Tibberup, un petit village au nord du Danemark, la femme d’un célèbre présentateur est violée et assassinée chez elle. Bientôt d’autres corps, mutilés, sont retrouvés de part et d’autre du détroit d’Öresund.
Chargés de l’enquête, l’inspecteur suédois Fabian Risk et son homologue danoise Dunja Hougaard vont faire face au pire complot qu’on puisse imaginer… et à cette question qui tourne à l’obsession : jusqu’où peut-on aller par amour ?

 

⭐⭐⭐⭐

Comme vous le savez, je suis assez friande du genre thriller, également de découvrir des plumes qui me sont inconnues. La neuvième tombe allie les deux, je ne pouvais donc qu’avoir envie de faire cette découverte ! Stefan Ahnhem n’est pas un petit nouveau dans l’univers du thriller, mais il l’est néanmoins pour moi car je découvre sa plume avec ce livre.

J’ai eu un gros bémol durant ma lecture, je me suis parfois perdue parmi les personnages, lorsque j’en croisais un, il fallait que je le resitue, et il faut bien dire que c’est gênant, surtout lorsque nous sommes dans un pavé de pas loin de 700 pages. Mais j’ai aussi eu beaucoup de mal avec certains de ces personnages, comme Fabian ou Dunja par exemple. Pour ces deux personnages qui sont donc policiers, je ne sais comment l’expliquer, mais je trouve que leur statut de policier aurait dû les rendre un peu plus logique, parfois, même si quelque chose est franchement bien visible, ils me donnaient l’impression d’avoir des œillères. C’est vrai que l’on voit beaucoup mieux ce qu’il se passe chez les autres que chez soi, mais bon, un policier est quand même censé voir certaines choses justement de par son métier qui est de voir ce que d’autres personnes ne verraient pas au premier abord. Si ce n’est pas le cas, à quoi bon perdre plusieurs années d’études et d’entraînement si c’est pour au final ne pas faire mieux qu’un citoyen « normal ».

Bref, passons ce côté négatif et parlons du reste 🙂 Il y a forcément du positif vu que j’ai malgré tout donné une note de 4 étoiles !

Ce thriller se déroule en deux endroits, le Danemark et la Suède, c’est bien, cela nous permet de voyager, bien que j’ai souvent trouvé les descriptions un peu longues, elles nous décrivent le paysage de manière tellement complète que l’imagination n’a plus grand chose à faire. A ce niveau, c’est vrai que cela change un peu, bien que j’aime faire fonctionner mon côté imaginaire, j’aime aussi qu’il puisse se reposer, surtout que nous sommes dans un thriller, alors mon esprit est plus en ébullition pour décrypter les indices et comprendre le fin mot de l’histoire.

N’ayez pas peur du sang ni du glauque, vous ne finiriez pas le livre, mais je ne pense pas avoir déjà lu un thriller au pays des Bisounours ou des Licornes… Nous sommes bel et bien dans les meurtres sanglants, je dirais même qui vous glacent le sang, qui le fige et qui vous oblige à retenir votre souffle. J’ai trouvé que la construction était néanmoins faite pour retenir le lecteur, pour garder l’intérêt intact, l’auteur a bien joué à ce niveau.

Si je n’avais pas eu de soucis avec le nombre de personnages, j’aurais donné les 5 étoiles sans hésiter. Il n’empêche que je suis curieuse de lire un des autres romans de cet auteur.

« Qu’est-ce qu’il y a ? Tu as trouvé autre chose ? » s’enquit Malin.
Fabian acquiesça, souleva une paupière à l’aide d’une pince.
Comme son abdomen, l’orbite du ministre était vide.

Merci à Babélio ainsi qu’au éditions Albin Michel pour l’envoi de ce livre.

2 commentaires sur « La Neuvième Tombe » Stefan Ahnhem »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *