Agents et associés #1 – Premier contact > Layla Reyne

PARU LE 3 JUILLET 2019 AUX EDITIONS J’AI LU POUR ELLE

LIEN D’ACHAT – ICI

Après des mois d’absence combinés à la perte de son équipier et mari, Aidan reprend du service au FBI. Très vite, il découvre qu’il va devoir faire équipe avec le jeune Jameson Walker. Une tâche compliquée par l’attirance qu’Aidan ressent pour ce bel apollon, considérée comme malvenue entre collègues. Tous deux doivent enquêter sur un accident qui a coûté, des mois plus tôt, la vie à plusieurs personnes. Petit à petit, les deux hommes apprennent à se connaître et, malgré les doutes et les obstacles, finissent par céder à leurs sentiments…


⭐⭐⭐⭐⭐

UNE ENQUÊTE BIEN FICELÉE, UNE ROMANCE TOUT EN DOUCEUR…

Je ne vais pas y aller par quatre chemins, j’ai adoré ce premier opus. Ce fut vraiment une excellente surprise, je m’attendais à un bon moment, je ne connaissais pas la plume de Layla Reyne, donc je ne savais pas si j’allais aimer son style d’écriture, et je ressors totalement conquise.

Ce que vous devez savoir, c’est que la romance est au second plan tout en ayant une place de choix au sein de l’intrigue principale, à savoir, une enquête hyper bien ficelée et pleine de rebondissements.

UN DUO DE HÉROS PARFAIT ! 

Aidan et Jameson forment un duo absolument parfait. Sur le papier, leur collaboration n’était pas forcément optimale. Aidan reprend du service après huit mois difficiles suite à la perte de son coéquipier et de son mari… Alors se voir attribué un bleu comme nouveau coéquipier ne l’enchantait pas des masses. Et pourtant, Aidan et Jameson vont apprendre à travailler ensemble tout en essayant de résister à l’attirance qu’ils ressentent l’un pour l’autre.

J’ai adoré nos deux héros. Ils sont vraiment différents, leurs parcours sont très intéressants, on se prend très vite d’affection pour eux et on se régale de les voir évoluer ensemble au sein du FBI.

Les personnages secondaires sont nombreux et nous offrent beaucoup d’action. J’ai adoré les diverses révélations qui se dévoilent au fil des pages.

UNE INTRIGUE COMPLEXE ET PLEINE DE SURPRISES…

C’est au niveau de l’intrigue que j’ai été bluffée, je m’attendais à un truc simpliste, et bien pas du tout. L’autrice nous embarque dans une double enquête qui ne manque pas d’action et de rebondissements. On découvre des héros très professionnels, leur relation évolue avec cohérence et crédibilité par rapport au contexte.

Aidan est encore en deuil, il est incertain, il culpabilise de ressentir de l’attirance pour son coéquipier, c’est une lutte acharnée pour museler son désir et ses émotions. J’ai adoré le cheminement de la romance qui est lent et mesuré. L’autrice a vraiment fait du bon boulot.

Vous allez donc découvrir un romantic suspense excellent, mené d’une main de maître. Ce premier opus nous plonge dans une saga rythmée et divertissante.

Les dernières révélations m’ont laissé sur la carreau, j’ai terriblement hâte de poursuivre cette saga.

EN BREF : 

Un premier opus captivant. Layla Reyne nous offre une saga qui démarre sur les chapeaux de roue, la romance prend le temps de s’installer, le suspense est à son comble et les révélations ne manqueront pas de vous donner envie de poursuivre l’aventure aux côtés d’Aidan et Jameson.

A lire si vous aimez…

  • Les romances MM.
  • Les romantic suspense.
  • Les romances qui ne vont pas trop vite.

« Aidan repensa aux semaines écoulées. A la façon dont les yeux de son coéquipier s’étaient assombris ce soir quand Aidan l’avait ouvertement maté. Aux gestes et aux détournements abrupts de Walker quand Aidan lui lançait un sourire, à sa manière d’inspirer vivement quand ils passaient un peu trop près l’un de l’autre, au rose qui lui montait aux joues quand Aidan le gratifiait d’un compliment et à son regard blessé quand il l’appelait « gamin ». A la façon dont Walker avait baissé la voix et décrit ses yeux le premier jour, dans la caverne.
Il avait flirté avec lui. Walker était gay. Et intéressé par Aidan.
Et boum, c’est le KO ! entendit-il Chloé clamer sous son crâne.
Merde. Et même putain de merde ! pendant qu’il y était. »

Je remercie les éditions J’ai lu pour cette lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *