Anienda #1 – Vers un autre monde » Alexandra Streel

Editeur : Rebelle Editions

Livre : ICI

Dans Anienda, Elwyn, un jeune garçon, découvre l’entrée d’un autre monde, peuplé de créatures de toutes sortes qui se révèleront tantôt amies, tantôt ennemies.
Plongés au cœur des légendes qui peuplaient ses rêves d’enfant, Elwyn et ses compagnons s’engagent dans une quête périlleuse, dont nul n’est assuré de revenir indemne.
Des morts, une guerre qui se prépare à déchirer le monde et l’ennemi qui chaque jour se rapproche de son but ultime. Mais quel est-il vraiment ?

 

⭐⭐⭐⭐, 5

Ce premier tome de la trilogie Anienda n’est pas vraiment une découverte pour moi, je l’avais lu dans sa version autoéditée il y a un moment déjà. Cependant, Alexandra Streel a su titiller ma curiosité en me disant que le récit avait été un peu modifié, il fallait donc que je me lance dans cette nouvelle version. J’avoue que je ne me souvenais plus de tout ce que contenait la première version, cela fait quand même un moment que je l’ai lue, mais en découvrant celle-ci, les événements me revenaient en mémoire lorsque j’avançais dans ma lecture, par moment, je me disais, ah mais oui je me souviens de cela !

Nous pouvons donc dire que c’est plus ou moins une découverte, ou plutôt une re-découverte de ce premier tome. Et franchement je suis super fan de cette couverture, elle représente bien l’univers dans lequel l’auteure nous emmène avec Elwyn. Après avoir terminé ce premier tome, je suis allée voir mon ancienne chronique, mon avis ne change pas, je trouve que le personnage d’Elwyn parait très enfantin au début, mais qu’il évolue au fil des pages. Non seulement il découvre un monde qu’il ne connaissait pas, mais également sa propre vie, notamment concernant un membre de sa famille.

Beaucoup de questions, d’incompréhension, mais il veut comprendre pourquoi il est arrivé dans ce monde, pourquoi maintenant et pas avant ou après, pourquoi il est apparemment le personnage d’une légende et qu’il aurait un rôle important à jouer.

Au niveau du décor, je reste également sur mon avis précédent, Alexandra Streel donne pas mal de détails par moments, ce qui nous permet de visualiser ce qui nous entoure, par contre elle laisse également une part à notre imagination. Sur les personnages que nous rencontrons au fil de cette aventure, elle nous donne tout un panel de créatures qui ont un rôle à jouer.

Elwyn est un garçon auquel il est facile de s’attacher, nous aussi en tant que lecteur, nous voulons connaître les réponses aux multiples questions. J’ai aimé le voir évolué dans ce monde qu’il ne connaît pas, faire sa propre expérience sur savoir à qui faire ou pas confiance, savoir vers qui se tourner, car non, il n’est pas seul.

Pour le prochain tome, ce sera par contre une réelle découverte pour moi, je ne l’avais pas lu à l’époque, et j’ai toujours autant hâte de découvrir ce que Alexandra réserve à Elwyn.

Après quelques minutes, il se laissa tomber par terre. Que s’était-il passé ? Ses amis s’étaient-ils enfuis ? Les avait-on attaqués ? Pourquoi était-il indemne ? Perdu entre mille et une pensées, il ne sut exactement combien de temps il demeura ainsi.

Merci à Alexandra Streel pour sa confiance.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *