Criminals Red + Criminals Dark de Amélie C. Astier en intégrale

 

A la fin du mois d’avril de cette année, je vous ai posté mes avis sur Criminals Red et Criminals Dark de Amélie C. Astier. A partir d’aujourd’hui, vous avez la possibilité de vous procurer, non pas les deux séparément, mais bien l’intégrale regroupant les deux tomes.

Re-découvrez mes avis sur les tomes séparés.

 

Criminals Red

Résumé :

Comment gérer une passion qui vient s’inviter dans le crime ? Red Calvagh est un agent du FBI réputé. Sans coéquipier, il pensait rester en solo et repartir sur des missions plus dangereuses que les enquêtes de New York. Mais son patron voit les choses autrement. Ce dernier compte bien utiliser son expérience sur le terrain et l’informe qu’il va devoir apprendre la « réalité » du métier à une jeune agent à la carrière plus que prometteuse. Sauf que Red n’a pas l’âme d’un prof, et déteste l’idée d’avoir un nouveau partenaire, surtout si ce dernier est une femme. L’agent spécial Tempérance Silver est une personne de caractère dans ce monde d’homme. Lorsqu’elle est transférée au Bureau de New York, elle tombe nez à nez avec ce coéquipier réticent à sa venue. Seulement la jeune femme ne compte pas se laisser faire et très vite, Tempérance et Red vont être confrontés à une enquête complexe qui risque de dangereusement les rapprocher.

Mon avis :

Sachant que c’était une première pour Amélie dans le genre récit policier, franchement je dis bravo ! Tout y est, que ce soit l’intrigue bien menée et cohérente, que ce soit le côté travaillé de cette intrigue, que ce soit les personnages qui sont également cohérents, ou encore le rythme et les rebondissements, oui, tout y est. Je dois même dire que par moment cela me faisait un peu penser à la psychologie du film Seven avec Brad Pitt, un film que j’adore.
Je ne sais pas ce qu’il en est pour la suite, mais dans ce tome, l’histoire est du point de vue de Red, et j’ai adoré me retrouver dans son esprit torturé, j’ai adoré apprendre à la connaître de cette manière. Bien que j’aurais aimé, par moment, avoir le point de vue de Tempérance, malgré tout, je trouve que c’est très bien équilibré, même si nous n’avons que le point de vue masculin.
J’ai d’ailleurs appris certaines choses, je n’y connais absolument rien en numérologie, c’est un domaine qui ne m’a jamais réellement tenté, mais Amémie a réussi à titiller mon intérêt, et croyez-moi que c’est fort, parce que franchement me donner envie de m’intéresser à quelque chose qui ne m’a jamais donné envie, oui, pas de toute, elle est forte !
J’ai adoré également le duo de choc Red/Tempérance, aaaah ils peuvent dire qu’ils m’ont fait passer un excellent moment. Leurs réparties, leurs petites piques par-ci par-là, leurs prises de têtes, sans oublier leurs parties de jambes en l’air des plus torrides. Torrides, mais excellentes :-p Surtout que franchement ce n’était pas gagné pour eux, mais quelle meilleure manière de calmer ce désir qui crépite entre eux qu’en passant à l’acte et en succombant à la tentation ?
Pour en revenir au côté enquête, eh bien c’est beaucoup plus complexe que je ne le pensais au départ, Amélie a clairement travaillé son sujet et cela se ressent dans la manière donc l’intrigue se déroule, ainsi que dans tout le côté psychologique du sérial killer. C’est d’ailleurs là que cela m’a fait penser au film Seven, jusqu’au bout cette pensée ne m’a pas lâchée.
Quant à Red, c’est un diminutif, et là aussi jusqu’à la révélation, j’ai tenté de deviner le prénom complet, mais comme Tempérance, j’ai fais chou blanc, en même temps, fallait le trouver, impossible à deviner 🙂
En peu de mot : un excellent policier avec un duo de choc carrément explosif 🙂

Criminals Dark

Résumé :

Deux ans se sont écoulés depuis que les Agents du FBI Red Calvagh et Tempérance Silver ont traqué l’Arithmancien. Après une enquête difficile et une découverte l’un de l’autre compliquée, leur partenariat a vite évolué sur une relation amoureuse et passionnée. Les deux agents ont été transférés au bureau fédéral de Washington, où ils travaillent désormais dans l’antiterrorisme. Partenaires le jour, amants la nuit, ils s’engueulent toujours autant et se réconcilient sur l’oreiller tout en vivant leur relation dans le secret pour ne pas être séparés en tant que coéquipiers. Rien ne semble venir entacher leur bonheur, jusqu’au jour où le passé de Red et de plusieurs agents du département va refaire surface, accompagné d’une affaire qu’ils auraient tous aimé oublier. Alors qu’ils vont devoir jongler avec un problème personnel de taille, Red et Tempe devront déjouer les plans terrifiants d’un ennemi, qui en cas de réussite risquerait de faire plonger tout un pays dans le chaos le plus total.

Mon avis :

Une suite on ne peut plus à la hauteur. Cette fois, pour mon plus grand plaisir, nous avons les deux points de vue, et non uniquement celui de Red comme précédemment. Autant vous dire que cela décoiffe quelque peu d’avoir les deux points de vue, Red et Tempérance forment un duo simplement extra. J’ai trouvé que dans cette suite, Amélie centrait plus sur le côté romance, mais honnêtement je trouve aussi que cela passe tout seul. En même temps, ce duo est tellement explosif, que c’est juste un régal du début à la fin.
Amélie nous emmène deux ans après la fin de tome précédent, notre duo a bien évolué, mais ils ont gardé ce petit truc qui fait qu’il est impossible de se lasser, leurs réparties sont toujours aussi mordantes et c’est jouissif d’y assister.
Si précédemment, on a bien compris que pour Red la vie ne fut pas un long fleuve tranquille, ici on entre un peu plus dans son passé, et l’on ne peut s’empêcher de l’aimer encore davantage. Une situation délicate, notre duo va devoir faire, ensemble, et cela fonctionne à la perfection.
Je ne vous en dis pas plus le résumé assez long vous en dévoile déjà bien assez, mais je vous ajouté néanmoins que cette suite est toute autant addictive, tout aussi bien écrite, tout aussi cohérente, tout aussi bien travaillée et plus que prenante à lire.
Amélie nous offre ici (ainsi que précédemment bien entendu) un duo auquel on ne peut que s’attacher, qui parfois nous énerve, mais que l’on aime malgré tout.

Les deux tomes sont toujours disponibles  séparément, mais avouez que l’intégrale c’est encore mieux 🙂

Allez-vous vous laisser tenter par cette intégrale ?

►►►► Criminals – L’intégrale ◄◄◄◄

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *