Sin City Brotherhood #3 – Désirs et provocation » J. Margot Critch

Editeur : Harlequin

Livre : ICI

Alex a trois passions : son travail, les femmes et le whisky hors d’âge. La première lui donne l’accès au luxe dont il raffole, les deux autres lui procurent un délassement bien mérité. Les trois réunies lui permettent d’oublier les fêlures du passé. Mais l’irruption de Maria Martinez dans sa vie fait exploser ses défenses. Problème : Maria est intouchable, car elle n’est autre que la sœur de son meilleur ami…

 

⭐ ⭐ ⭐

Que faire quand ce que vous désirez est hors d’atteinte ? Le rendre moins tabou, ou ne pas céder ? Amour ou amitié ? Succomber ou se retenir ? Voilà un joli dilemme auquel Alex doit trouver une réponse !

Nous sommes, ici encore, dans un scénario plutôt classique, mais honnêtement cela fonctionne assez bien. Du moins, je me suis laissée emporter par l’histoire d’Alex et Maria, et au final j’ai passé un bon moment. Même si c’est clair que plusieurs fois j’ai eu envie de secouer tout ce petit monde ! On a beau ne pas vouloir franchir une ligne imaginaire, parfois la raison ne peut l’emporter. Après tout ce n’est pas parce qu’elle est la sœur de son meilleur ami, qu’il ne peut absolument rien y avoir d’autre entre eux, ils sont adultes !

Du côté de Maria, elle sait ce qu’elle veut, et c’est tout simplement Alex, et ce depuis le plus loin qu’elle puisse se souvenir. Croyez-moi qu’elle va tout faire pour obtenir ce qu’elle désire ! Grâce à elle, j’ai eu quelques moments de franche rigolade sur certaines répliques !

Une nouvelle romance qui vous fera forcément passer un bon moment, même si elle n’offre rien de nouveau.

– Il t’a invitée par texto ?
– Oui.
– Très romantique, marmonna-t-il entre ses dents.
Elle réprima le rire qui pétillait dans sa gorge.
– Où est le problème ?
– Qu’est-ce qu’il t’a écrit ? J’ai envie de te sauter, tu préfères qu’on dîne d’abord ?

Merci à Mélanie et aux éditions Harlequin pour leur confiance.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *