Amour, flingues et macaronis > Anna Triss

PARU LE 3 JUIN 2019 AUX EDITIONS BLACK INK

LIEN D’ACHAT – ICI

Ne me jugez pas trop vite. Ne me détestez pas.
Sept années de passion, de bonheur et de sexe torride pour en arriver là aujourd’hui…
Il y a six ans, à Florence, après moult mésaventures rocambolesques, moi, Robyn, j’ai épousé Valentino Massari, l’amour de ma vie. Mon Échelon Cinq est devenu le père d’adoption de ma fille.
Nous étions heureux tous les trois. Une famille épanouie.
Jusqu’à récemment, j’étais persuadée d’avoir déniché la perle rare avec mon macaroni.
J’étais convaincue que ma poisse légendaire s’était envolée.
Mais quelque chose de terrible s’est passé…
Détrompez-vous, le prince charmant n’existe pas.
L’homme que je prenais pour mon prince charmant est italien, tueur à gages… et je l’ai quitté.


⭐⭐⭐⭐,5

UNE SUITE HILARANTE ET PLEINE DE REBONDISSEMENTS ! 

Anna Triss nous offre une suite à la hauteur de mes attentes, dans le premier opus, il y avait eu quelques détails qui m’avait légèrement dérangée, cette suite est la perfection incarnée. Tout y est ! De l’humour, une trame hyper addictive, de l’amour, du sexe, de l’émotion et beaucoup d’action.

J’ai tellement ri en lisant ce roman que je ne peux que vous le recommander, attention fous rires garantis et vague de chaleur torride !

UNE ROBYN FIDÈLE A ELLE-MÊME ET UN MACARONI TROP CUIT QUI VA DEVOIR SE RACHETER AUPRÈS DE SA BELLE :p 

On retrouve avec plaisir nos héros sept ans après la fin du premier opus. Et oui, Robyn pensait avoir trouvé le prince charmant mais son macaroni a commis l’impensable et elle a pris la fuite avec son Anya sous le bras.

Cette suite est délirante, nos héros vont se retrouver dans une situation périlleuse qui aura mis à mal leur couple si soudé ! Valentin avait pourtant tout pour vivre un conte de fée avec Robyn et Anya mais son passé de tueur le rattrape et met brutalement fin à son bonheur idyllique. Nos héros vont devoir prendre sur eux pour aller de l’avant, ils vont affronter des galères, des coups de gueule, des fous rires… Auront-ils leur fin heureuse ?

Robyn est fidèle à elle-même dans cette suite, toujours aussi grande gueule et femme fatale. Elle va reprendre son rôle de mère célibataire sauf qu’Anya n’est plus la gentille petit fille d’autrefois… C’est une adolescente en pleine crise identitaire qui en veut à mort à sa mère ! Un vrai régal ! Robyn est touchante, elle a pris une décision radicale et elle va devoir assumer ses choix. C’est une jeune femme dynamique, drôle et touchante.

Valentin, notre macaroni trop cuit qui marine dans son jus… Et oui, comment va-t-il se faire pardonner par notre Robyn ? On retrouve notre Italien, cet échelon cinq qui attire tous les regards. C’est un homme métamorphosé par la vie qu’il a vécu avec Robyn et Anya. Dans cette suite, il est très famille, attaché aux deux femmes de sa vie. Mais notre macaroni a fait une connerie… Il va devoir en assumer les conséquences !

La nouveauté dans cette suite c’est que nous avons cinq points de vue et c’était jouissif ! Vous allez être dans les pensées de Robyn, de Valentin, d’Anya, de Nina et de Giacomo. Vous vous souvenez d’eux, non ? Nina, le varan de Robyn, sa meilleure amie et Giacomo, le cousin de Valentin ^^ Ils vous réservent d’ailleurs de sacrées surprises !

UNE INTRIGUE QUI M’A LITTÉRALEMENT FAIT DÉLIRER ! 

Ce roman c’est du délire. L’intrigue est vraiment sympa et bien orchestrée. L’humour est omniprésent mais j’ai mieux adhéré dans ce second tome. Allez savoir pourquoi ^^ Bref, l’intrigue est intense, j’ai eu parfois peur des directions prises par l’autrice et à chaque fois elle a réussi à me séduire, à me faire rire, à me procurer du plaisir !

Il y a beaucoup de rebondissements dans ce roman, on ne s’ennuie pas une seule seconde ! Impossible avec tout ce que nos héros vont vivre ! La romance est hyper intense, j’ai aimé l’axe choisi par l’autrice. Une séparation, des doutes, des remises en questions, des craquages et des réconciliations torrides.

Malgré le côté très léger de l’histoire, l’autrice arrive à suivre un fil rouge plus sérieux dans la relation de ses personnages. Elle nous démontre l’importance de l’amitié, l’esprit de famille, la loyauté et d’autres thèmes qui rendent l’ensemble de l’histoire plus profond.

L’aspect sexy et érotique du roman est bien dosé. C’est torride par moment sans jamais être trop. J’ai trouvé ce second tome encore meilleur que le premier, plus intense, plus drôle avec un scénario absolument dingue. Anna Triss a su exploiter son intrigue à merveille et je me suis régalée. Les titres des chapitres m’ont fait délirer, j’ai à chaque fois imaginé ce qui allait arriver à nos héros ^^

EN BREF : 

[Amour, flingue et macaronis] est un roman totalement dingue que j’ai adoré du début à la fin. Anna Triss a su me séduire avec son histoire loufoque, drôle, addictive et attendrissante. Elle se démarque avec un style borderline à souhait, son écriture est à mourir de rire, elle nous offre vraiment une histoire qui dissipe toute tension, qui rend joyeux et accro à ses personnages.

A lire si vous aimez…

  • Les romances déjantées.
  • Les rebondissements captivants.
  • L’humour à mourir de rire.
  • Les romances modernes et torrides.

« Hé, j’t’ai dit que j’avais un flingue, moi aussi ? Un petit calibre tout mignon qui rentre dans mon sac à main ananas. Je te le montrerai tout à l’heure à l’abri des regards, si tu veux. Je te le prêterai peut-être si tu es sage. Val m’a appris à tirer sur des boîtes de conserve. Et à me battre aussi, kung-fu panda, genre Jackie Chan croisé avec Steven Seagal, Rocky Eye’s of the Tiger et Bruce Willis, coup de pied latéral retourné, crochet du droit, triple salto arrière, prise articulaire, coup de boule dans la clavicule ! Trop la classe internationale. Ouais, faut pas me chercher des poux mon pote, même que je fous des sacrées déculottées aux gangsters de la mafia maintenant. Le dernier mec de la Morte avec son allumette au bec, je lui ai défoncé sa sale gueule de macho pervers sans l’aide de Val. Avec un filet de pêche à piscine. Il pissait le sang par tous les orifices. Et l’autre rital, je lui ai explosé le genou avec une balle et les balles avec mon genou ! J’suis une lionne badass, j’te dis. Une putain de guerrière !
Sur ces paroles, ma vue se floute, mes tympans grésillent…
Et je m’écroule lamentablement sur la table. »

Je remercie les éditions Black Ink pour cette lecture. 

A propos de MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *