Mawaru Penguin Drum #2 » Kunihiko Ikuhara & Kei Takahashi

Editeur : Akata

Livre : ICI

Shôma et Kanba ne sont pas au bout de leurs peines : alors qu’ils semblent avoir enfin trouvé le penguin-drum, voilà qu’une mystérieuse personne s’en empare, le divisant en deux ! Et pour déchiffrer le secret de cet artefact, encore faut-il pouvoir réunir les deux parties… Hélas, certains semblent bien décidés à les en empêcher. La course acharnée pour tenter de changer le sombre destin qui plane sur leur sœur continue, et les deux frères n’ont pas d’autre choix que de compter sur de nouveaux alliés. Mais à qui peuvent-ils vraiment se fier ? Les sentiments humains sont complexes et il se pourrait bien que l’heure soit aux révélations…

 

⭐ ⭐ ⭐ ⭐, 5

Si le premier tome était franchement déjà pas mal au niveau de l’action, celui-ci n’est pas en reste. Pareil au niveau de la lecture, je l’ai trouvée encore plus addictive que précédemment, peut-être justement dû au fait que l’action ne nous laisse pas de répits.

A peine quelques pages lues, et déjà le suspense se met en place, nous sommes à l’hôpital, mais ne pensez surtout pas que ce soit pour autant de tout repos, pas du tout même ! Nous sommes pourtant dans un hôpital ! Alors, je vous laisse imaginer ce qu’il peut se passer en dehors !

J’ai adoré retrouvez les deux frères Shôma et Kanba, ainsi que Himari, leur sœur, sans oublier Ringo. Shôma et Kanba sont prêts à tout pour leur sœur, mais jusqu’où iront-ils vraiment, jusqu’où devront-ils aller pour elle ? Tout comme dans la véritable vie, impossible de savoir à qui ils peuvent réellement faire confiance, ce qui est pourtant une chose primordiale dans leur quête. Cependant, certaines personnes pourraient bien les étonner, et moi aussi par la même occasion, j’ai changé d’impressions sur certaines personnes au fil des pages.

Je suis toujours autant sous le charme de cette culture, peu importe le livre que je peux découvrir où l’Asie est mise en avant, j’adore me plonger dedans. Et vous savez quoi ? Le tome suivant est prévu pour le mois prochain 🙂

— Me voir et discuter avec moi fait mal à Shôma. Je ne l’avais encore jamais vu faire cette tête… commence-t-elle, les mots se bousculant en elle.
Quand les larmes émergent, elle prend sa tête dans ses mains et continue en sanglotant :
— Il a dit qu’on ne devait plus se voir, qu’il valait mieux ne plus nous revoir. Mais si c’est notre destin, on ne peut rien contre.

Merci aux éditions Akata ainsi qu’au site Simplement.Pro.

Retrouvez mon avis sur le premier tome :
Mawaru Penguin Drum #1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *