L’Affaire Codreanis » François Kerestedjian

Editeur : Macha éditions

Livre : ICI

Ce polar haletant revient sur une affaire qui, dans les années 1970, a déchaîné les passions. En partant d’un détail négligé au moment de l’enquête, l’auteur utilise sa plume et son sens du rebondissement pour écrire une autre version de l’histoire et nous immerger dans une France bouleversée par la disparition d’une petite fille, une France habitée par un débat sur l’une des résolutions les plus fortes de la Ve République : l’abolition de la peine de mort.

 

⭐ ⭐ ⭐ ⭐

Je dois bien avouer que je ne connaissais absolument pas l’affaire dont ce livre parle, l’affaire Christian Ranucci. Je suis donc allée faire un tour sur le net et j’ai demandé plus d’infos à mon ami Google. Je vous donne le lien Wikipédia si jamais comme moi vous voulez quelques infos : Affaire Christian Ranucci

Avant de me lancer dans cette lecture, j’ai donc fais mes quelques recherches, histoire de ne pas être dans le flou totale sans savoir de quoi il est question. Si cette affaire m’a bouleversée, comme toujours lorsqu’il est question d’enfant, je ne savais pas trop à quoi m’attendre du livre en lui-même, c’était donc une double découverte pour moi. Allait-elle être bonne en ce qui concerne le livre ? C’était le grand point d’interrogation, mais j’avais hâte de le découvrir.

Sans trop en révéler car je trouve que ce n’est pas le genre de livre sur lequel il faut en dire beaucoup, je peux cependant vous certifier qu’il est à la hauteur de ce que j’en attendais après avoir eu mes infos sur l’affaire d’origine. Je peux également vous dire que si vous aimez être totalement pris par votre lecture, ce fut mon cas avec celle-ci, impossible pour moi de passer à autre chose avant d’avoir lu le dernier mot. Eh oui, il y a des livres ainsi qui vous retiennent jusqu’au dernier moment ! C’est le genre de livre qui vous donne la chaire de poule et le souffle court jusqu’au dernier mot, et quel dernier mot !

Finalement, pour moi, ce fut une triple découverte. Un éditeur, un auteur, une affaire ayant réellement eu lieu. Honnêtement, j’en frissonne encore… Je ne pense pas que je me serais dirigée vers ce livre si on ne me l’avais pas proposé, tout simplement parce que, comme je le dis plus haut, je ne connaissais absolument rien de cette fameuse affaire. Alors que franchement, j’aurais fais une erreur de ne pas oser aller plus loin ! Comme quoi il ne faut pas avoir peur de se lancer dans l’inconnu !

– […] Mais dites-moi, il raconte quoi votre roman ?
– L’histoire d’un clerc de notaire, votre serviteur, qui retrouve dans les vieux papiers d’un dossier de succession des documents qui tendent à prouver l’innocence d’un homme qui a été condamné à mort et exécuté.

Merci à Oriane ainsi qu’aux éditions Macha pour leur confiance.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *