Comme le premier mouvement de l’hiver » Virginie Vauthier

Editeur : Librinova

Kindle : ICI

Elise Nogard, une jeune femme de trente ans, revient de Normandie où elle a passé les fêtes de Noël en famille. Dans le train du retour vers Paris, elle rencontre Raphaëlle Lefebvre, normande elle aussi, avec qui elle sympathise. Une histoire d’amitié naît entre ces deux femmes qui se complètent. Elise est réservée, rêveuse et raisonnable ; Raphaëlle, excentrique, provocatrice et entreprenante. Son arrivée dans la vie d’Elise la chamboule. Elle change. D’abord par ses tenues vestimentaires, puis par l’assurance qu’elle gagne, et le grain de folie qu’elle peut mettre dans sa vie. Pourtant, Raphaëlle est parfois mystérieuse. Son comportement semble étrange à certains moments. Elise est persuadée que son amie a un passé douloureux et elle se donne tous les moyens pour la mettre en confiance. Elise la présente aux personnes qui lui sont chères et l’intègre à son quotidien. Sa vie en sera transformée.

 

⭐ ⭐ ⭐ ⭐

Ce que j’ai principalement aimé lors de ma lecture, c’est que je me suis sentie proche d’Elise et de Raphaëlle, ce fut immédiat, et pourtant je suis incapable d’expliquer le pourquoi. Bien que j’ai réussi à prévoir la fin (oui cela m’arrive), eh bien le cheminement est bien écrit et j’ai pris beaucoup de plaisir de la première à la dernière page.

Virginie Vauthier ne donne pas de gros chamboulement, ni retournement de situation, mais honnêtement c’est agréable à lire, et je n’ai pu poser ma liseuse avant la fin. J’ai adoré l’histoire d’amitié qui se met en place, cela change de ce que j’ai déjà lu, et c’est, là aussi, agréable à lire.

Je suis habituée aux thrillers beaucoup plus long, mais franchement en moins de 300 pages, je trouve que celui-ci est très bon. Je pense que le seul point qui pourrait être vu comme « négatif », c’est le côté psychologique des personnages qui est peu approfondi, si celui-ci l’avait été plus, cela aurait donné un thriller encore plus haletant. Mais honnêtement, je trouve que celui-ci est très bien comme il est, surtout lorsque l’on sait que c’est le premier livre de cette auteure. Elle ne pourra que faire encore mieux par la suite, et j’espère vraiment qu’il y en a un en préparation !

Un thriller « léger » qui se lit facilement, un livre écrit par une jolie plume que j’ai aimé découvrir.

— Après la mort, qu’est-ce qu’il y a pour toi ? demanda Raphaëlle, d’un ton monotone, le regard un peu perdu.
Élise n’était pas sûre d’avoir bien compris la question et la fit répéter. Raphaëlle était pourtant si joyeuse quand elles montèrent dans la nacelle. Que s’était-il passé dans sa tête pour qu’elle change complètement d’humeur ?
— Pour moi, reprit Élise, il n’y a plus rien. Quand on est mort, on ne vit plus, nulle part. Je ne crois pas en la réincarnation, ni même aux esprits. Quand on est mort, on n’existe plus.

Merci à Virginie pour sa proposition de service presse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *