Premières lignes #75

 

Premières lignes est un rendez-vous initié par Ma lecturothèque. Le principe est simple, tous les dimanches, je vais vous citez les premières lignes d’un ouvrage. J’aime beaucoup le principe de donner les premières lignes d’un roman pour se donner une idée du roman qu’on va lire. Rdv dont j’ai pris connaissance sur le blog La couleur des mots.

Aujourd’hui découvrez les premières lignes des romans suivant :

*[CUPCAKE & CO(CAÏNE)] de FLEUR HANA à paraitre en AUTOEDITION.

*[OTHER GIRLS] de SOLENE T.B. paru en AUTOEDITION.

 

Comment suis-je passée de la farine à la cocaïne ?
Au départ, je voulais juste vendre mes cupcakes.
Ils sont délicieux, vous savez.
J’avais même prévu une version glacée pour l’été. Un cupcake spécial Côte d’Azur.
Tout devait se dérouler sans accroc.
Enfin ça, c’était la théorie.
La pratique ? Aujourd’hui, me voilà en cavale avec un flic sexy, des mafieux russes, un poney nain et un trafic de drogue dure !

Premières Lignes

Prologue

Je voulais simplement confectionner des cupcakes et les vendre à des clients qui viendraient dans ma boutique pour se régaler. C’était un plan parfait sur le papier. J’avais même prévu une version glacée pour l’été et les touristes. Parfait. Tout aurait dû se dérouler sans accro. Enfin ça, c’était valable il y a soixante-douze heures.

Qui sont ces autres filles ? On raconte qu’elles ne sont pas belles. Qu’aucun homme n’en veut. Qu’il serait dommage d’être comme elles. Comme si c’était un échec. Mais qui les connaît vraiment ? Qui prétend les reconnaître au premier regard à cause d’un sweat trop large, ou d’une coupe courte ? Louise a dix-neuf ans et sort tout juste du lycée. Elle se rêve en romancière mais lorsqu’elle fait appel à sa meilleure amie Garance pour lui donner son avis, celle-ci ne la ménage pas. En effet, Louise n’a jamais connu l’amour qu’à travers ses personnages. Les deux jeunes filles prennent alors une décision : s’inscrire sur le nouveau site de rencontre à la mode dans toute la France. Et ce, dans l’espoir de crédibiliser les récits de Louise.

Premières Lignes

Louise

Ce n’est qu’en ayant la tête dans les nuages que l’on peut apprendre à viser la lune. Les pieds sur terre, on ne voit pas grand-chose. Voici mon théorème, celui que j’applique à toutes les secondes. Je suis la plus grande rêveuse de tous les temps, écrivain à mes heures perdues. C’est-à-dire H24. Mais ce ne sont pas vraiment des heures perdues. J’écris pas mal de romances, bien que je n’aie jamais été en couple.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Un commentaire sur “Premières lignes #75

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *