Briar Université #1 – The Chase > Elle Kennedy

PARU LE 6 JUIN 2019 AUX EDITIONS HUGO NEW ROMANCE

LIEN D’ACHAT – ICI

On dit que les opposés s’attirent. Et s’il y en a bien une qui est d’accord avec ça, c’est Summer, parce qu’il n’y a aucune raison logique pour qu’elle soit attirée par Colin Fitzgerald. En règle générale, elle n’aime ni les intellos tatoués, ni les jeux vidéo, ni les joueurs de hockey qui pensent qu’elle est volage et superficielle.
De son côté, Fitz n’est pas persuadé que cette fille solaire, sûre d’elle, en un mot magnifique, soit celle qu’il lui faut.
Et pourtant, il va falloir qu’il s’y fasse car… ils sont colocataires !


⭐⭐⭐,5

LE GRAND RETOUR D’ELLE KENNEDY ! 

Je peux vous dire que je trépignais d’impatience à l’idée de découvrir la saga [Briar Université] qui est tout simplement le spin-off de la saga [Off-Campus] qui fut un gros coup de coeur pour moi étant donné que j’avais aimé tous les tomes.

Je n’ai donc pas hésité une seule seconde et je me suis jetée sur ce premier opus. J’ai retrouvé un univers que j’adore, un humour décapant mais hélas je n’ai pas été convaincue par la romance entre Summer et Fitz. C’est donc légèrement déçue que j’ai refermé ce roman.

DES PERSONNAGES INTÉRESSANTS ! 

J’attendais beaucoup du personnage de Summer Heyward-Di Laurentis. Et oui, notre héroïne n’est autre que la sœur de Dean ! J’ai eu un peu de mal avec Summer dans le début du roman, mais j’ai très vite aimé son évolution. Elle peut paraître superficielle au premier abord mais elle a beaucoup de qualités qui contrebalancent bien ses petits défauts. Summer a eu un crush pour Fitz dès qu’elle l’a rencontré, hélas notre geek et joueur de hockey n’est pas vraiment en phase avec elle. Certes, il est vraiment attiré par Summer mais pas par tout ce qu’elle représente. Summer attire l’attention quand Fitz souhaite rester dans l’ombre. Malgré son statut de hockeyeur, Fitz est un jeune homme discret qui aime concevoir des jeux vidéos. Il est vraiment craquant comme héros.

J’ai aimé nos héros mais plutôt séparément. Je suis restée totalement hermétique à leur duo. Malgré l’attirance il y a trop de doutes, de pas en avant et en arrière… Il faut attendre les 3/4 du roman pour que l’on s’attache vraiment à eux et à leur couple qui tarde à se mettre en place.

Les personnages secondaires sont vraiment sympas, surtout Brenna que j’ai hâte de retrouver dans le second opus.

UNE INTRIGUE QUI NE M’AURA PAS TOTALEMENT CONVAINCUE…

Je suis la première déçue de ne pas avoir totalement adhéré à l’histoire. J’ai adoré l’univers et l’humour mais la romance ne m’a pas transportée.

La dynamique n’a pas eu ma préférence, trop de doutes, d’hésitations, de non-dits qui plombent le rythme de l’histoire. Les thèmes importants n’ont pas totalement été exploités et cela s’est ressenti au fil des pages.

La romance est bien trop instable et met une éternité avant de nous offrir des sensations agréables. J’ai été déçue par les interactions entre les personnages, ils ont choisi la fuite bien trop souvent à mon goût et cela m’a lassé.

Les problématiques qui surviennent au fil des pages sont intéressantes, cela m’a permis d’apprécier cette lecture au-delà de la romance qui m’a laissé de marbre.

EN BREF : 

Un premier opus qui ne m’aura pas totalement transportée. Je ressors mitigée en ce qui concerne la romance et les personnages. J’ai adoré retrouver l’ambiance et l’humour caractéristique de l’univers de Elle Kennedy et j’attends le second tome avec impatience en espérant être plus séduite par Brenna.

A lire si vous aimez…

  • Les personnages indécis.
  • Les romances qui mettent du temps à arriver.
  • Les hockeyeurs.
  • Les romances qui se déroulent à l’université.

« Oh…
Je ne m’attendais pas à ce qu’il soit aussi tendre. Devant tout le monde. Pourtant, son pouce caresse ma joue. Il a des lèvres douces, qu’il utilise avec une grande assurance. Je frissonne dès qu’il augmente la pression contre ma bouche. Puis je sens le bout de langue caresser ma lèvre inférieure et je sursaute, comme si j’avais mis mes doigts dans une prise.
Le contact de nos deux langues signe ma perte. Entre mes jambes, le désir augmente, se propageant jusqu’à mes tétons qui durcissent. Je m’abandonne complètement. Je laisse Fitz enfoncer sa langue dans ma bouche, me serrer par la taille avec possessivité. Je sens son souffle chaud contre ma bouche, et son odeur torride m’enivre.
Plus rien ne m’arrête. »

Je remercie les éditions Hugo & Cie pour cette lecture. 

Un commentaire sur « Briar Université #1 – The Chase > Elle Kennedy »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *