Bad Lovers » Ena Fitzbel

Editeur : Autoédition

Livre : ICI

Il croyait l’avoir perdue. Dorénavant, elle ne lui échappera pas !
*****************************
En mission à Hong Kong, Pearl ne pensait pas tomber sur Greg, son premier grand amour. Deux ans plus tôt, il la quittait, lui annonçant qu’il partait vivre en Chine avec une autre.
Greg n’a pas oublié Pearl. Il n’a jamais aimé qu’elle. S’il a feint de la tromper, c’était avant tout pour se protéger. Lorsqu’il apprend qu’elle s’apprête à se marier, il reçoit comme un coup de massue sur la tête. Furieux, il jure de la reconquérir. Toute réconciliation semble impossible. Car même si les flammes de la passion ne se sont pas éteintes, Pearl rumine encore ses rancœurs contre Greg. Leurs retrouvailles risquent d’être aussi orageuses que passionnées.

 

⭐ ⭐ ⭐ ⭐

Sérieusement, comment je résiste à un résumé pareil ? De plus, un récit d’Ena Fitzbel ?

Par contre, je vais vous en dire le moins possible, Greg, il faut absolument que vous le rencontriez sans avoir trop d’infos sur lui. Et croyez-moi, il vaut le détour ! Mais je dois avouer quelque chose… qu’est-ce que j’ai aimé le voir galérer pour récupérer Pearl ! Boooon je sais ce n’est pas bien, mais c’était franchement de la dynamite !

Mais je suis là à vous expliquer que j’ai aimé le voir galérer alors que quelque part, cela m’a touché de le voir se démener. Quant à Pearl, elle a eu le don de souvent m’énerver, mais assez paradoxalement, aussi à me toucher parce que mine de rien elle a souffert de cette rupture, et franchement à  sa place je lui en aurais fait baver encore plus !

Et quel dépaysement ! Vous êtes déjà aller à Hong Kong ? Moi pas, mais là maintenant j’ai bien envie de passer mes vacances de ce coté ! Autant pour le décor que pour la mentalité japonaise, les coutumes également, pas forcément la nourriture, mais ce n’est qu’un détail 🙂

Préparez-vous, parce que le moment venu, vous risquez quelques bouffées de chaleur, mais wow j’en redemande ! Un conseil, ne pas le lire dans les transports en commun, ou c’est à vos risques et périls 😉

Reconnaissant la voix, je me fige et plisse les yeux pour scruter la silhouette qui vient de sortir de l’ascenseur. Non, ce n’est pas possible ! Dites-moi que je rêve ! Aussitôt, mon cœur s’accélère, alors même que je m’étais promis de ne plus jamais
le laisser s’emballer pour une femme. Pour cette femme dont les pas se rapprochent. Ses claquements de talons réveillent en moi un désir oublié, une fragilité acérée qui me remuent à l’intérieur et qui me donneraient presque envie de chialer. Je les réprime sur-le-champ. Je n’ai jamais pleuré. Quand je l’ai
quittée, mes yeux sont restés secs. Elle passe sous un puits de lumière, et je l’aperçois distinctement. Ça me coupe le souffle.
Pas de doute, c’est bien elle !

Merci à Ena Pour sa confiance.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Un commentaire sur “Bad Lovers » Ena Fitzbel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *