Le Maître des limbes » Olivier Bal

Editeur : De Saxus

Livre : ICI

Que se passe-t-il réellement lorsque vous vous endormez ? Quand vous plongez au cœur de vos rêves, êtes-vous certain de ne pas être manipulé ?
Il existe, aux quatre coins du monde, certains individus dotés d’une incroyable aptitude : ils peuvent contrôler les rêves des autres.
En tentant de percer le secret de nos songes, plusieurs personnages vont faire une découverte qui pourrait changer à jamais le cours de l’histoire.
Lee, une journaliste, enquête sur le virus du Marchand de sable, une étrange épidémie qui ne touche que des enfants.
Gabriel, un adolescent narcoleptique isolé des autres, a la sensation qu’il peut visiter et modifier les rêves d’inconnus.
James, à la tête de l’empire pharmaceutique ONIR, poursuit en secret des expériences débutées trente ans auparavant…
Tandis que la CIA et la NSA se mènent une guerre secrète pour obtenir le contrôle des Limbes, au plus profond de leur sommeil, nos héros devront choisir leur camp. Une bataille se prépare, car qui contrôlera les rêves, contrôlera le monde.

 

⭐ ⭐ ⭐ ⭐ ⭐

Si vous espérez passer une bonne nuit après quelques chapitres, n’y pensez même pas… j’ai eu l’excellente idée de me lancer dans cette lecture en soirée… à un certain moment je me décide à regarder l’heure… pas loin de 2h… du matin je précise… mon réveil sonnant à 5h15 eh bien j’ai préféré poursuivre ma lecture, l’avantage était que je ne pouvais avoir une panne d’oreiller… Je suis donc venue à bout de cette petite merveille en une nuit ^_^

C’est avec ce livre que je découvre la plume de l’auteur, dire qu’il m’a conquise est bien faible, il m’a captivée, il m’a capturée dès les premières pages et n’a pas voulu me relâcher avant la fin. Je ne m’en plains absolument pas, finalement c’est moi qui ai accepté de rester captive de ses mots !

Je suppose que vous avez envie de savoir pourquoi je suis resté éveillée et captive de ma lecture, je vais donc vous dire quelques mots sur ce livre ^_^

Je n’ai pas lu Les limbes avant celui-ci, et quelque part je le regrette, mais pas par manque de compréhension de ce livre-ci, j’ai n’ai eu aucun problème à me plonger dans Le maître des Limbes. Je ne pense donc pas qu’il soit absolument nécessaire de le lire avant. A vous de voir si vous préférez découvrir Les Limbes avant Le maître des Limbes, pour ma part, je ferai l’inverse, car oui je veux absolument lire Les Limbes 🙂

D’après moi, ce qui fait la force de ce livre, si je ne prend pas en compte l’intrigue et tout ce qui tourne autour, c’est que moi, en tant que simple lectrice finalement, j’ai ressenti tout ce que les personnages ont ressentis. Chaque émotion, chaque parcelle de peur. Untel ressent du stress, je le ressens en même temps que lui. Untel ressent de l’angoisse, j’angoisse tout autant, voir même plus. Untel a peur, je frissonne et tremble en tenant mon livre. Je ne vous cache pas que ma tachycardie en a pris un sacré coup ! Tout ce qui est émotion est toujours plus fort dans un livre que dans un film, et je vous certifie que ce ne serait pas simple du tout de mettre sur écran ce que j’ai pu ressentir tout au long de ma lecture.

La force de l’auteur maintenant, eh bien pour moi, en ayant seulement lu Le maître des Limbes, est qu’il nous donne énormément d’éléments mais qu’avant que lui ne décide qu’il est temps que le lecteur comprenne là où il veut en venir, eh bien vous aurez beau tenter de dénouer le tout, il manquera toujours le petit éléments qui vous fera dire que vous êtes sur la bonne piste. Finalement, lorsque vous aurez enfin l’autorisation de l’auteur, c’est là que tout vous semblera tellement évident que vous allez forcément vous dire que vous avez adoré vous faire balader.

Ce livre fait pas loin de 600 pages, pas une n’est de trop. Honnêtement, lorsque je croiserai un livre d’Olivier Bal dans les rayons d’une librairie ou d’une magasin, je ne perd même pas de temps à lire le résumé, je le prend sans hésiter. Quant à vous, vous devriez faire pareil, cet auteur a un talent fou, vous pouvez me croire que vous allez regretter de ne pas lire au moins un de ses livres !

J’aimerais ne plus jamais dormir.

Merci à Pauline et aux éditions De Saxus pour leur confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *